User Tools

Site Tools


partitions-windows

Differences

This shows you the differences between two versions of the page.

Link to this comparison view

partitions-windows [2020/06/23 14:58] (current)
guy created
Line 1: Line 1:
 +====== Partitions Windows ======
  
 +====== Partitions Windows - Partitions Linux ======
 +
 +----
 +----
 +----
 +
 +
 +===== 1. Préliminaire =====
 +
 +Diviser son disque dur en plusieurs entités indépendantes est une solution élégante pour :
 +  * mieux organiser son disque sous Windows en séparant
 +    * le système et les applications d’un côté,
 +    * les données de l’autre,
 +  * installer plusieurs systèmes sur l’ordinateur. ​
 +
 +===== 2. Sous Windows =====
 +
 +On a toujours intérêt à séparer le système et les applications sources de crash de la machine, des données, c’est la sécurité pour les préserver en cas de réinstallation complète et de reformatage du disque dur.
 +
 +{{postetravai600l.png|}} ​
 +
 +Ici, les disques apparaissent divisés en :
 +  * Disque local (C :) pour XP et les applications,​
 +  * DONNEES 200 (D :) pour les documents, photos, musique…,
 +  * FAT32 (commun en écriture et lecture pour XP et Linux).
 +
 +Pour accéder à la représentation des disques, clic droit sur l’icône du //Poste de travail/​Gérer/​Gestion des disques// :
 +
 +{{gestiondisque550.png|}}
 +
 + 
 +On voit maintenant apparaître les deux disques :
 +
 +  * trois partitions saines sans format identifié de 5,85 Go, 1,07 Go et 8,97 Go,
 +  * une partition (C :), format NTFS, capacité 142 Go,
 +  * une partition DONNEES (D :), format NTFS, capacité 169 Go,
 +  * une partition FAT32 (E ), format FAT32, capacité 17,4 Go.
 +
 +Les seules fonctions accessibles avec ce gestionnaire sont:
 +  * supprimer une partition existante,
 +  * créer une nouvelle partition dans un espace libre.
 +Malheureusement,​ il ne peut pas modifier une partition NTFS pour faire de la place et préparer une installation Ubuntu.
 +
 +Deux solutions sont disponibles sous Windows pour procéder à des modifications sur les partitions:
 +
 +- Outil spécialisé comme Partition Magic, Partition Tool ou Partition Table Doctor
 +
 +- Outil Gestion des disques de Windows (à partir de VISTA).
 +
 +Pour ceux qui n'​entrent pas dans ces conditions, la seule solution finale est donc de modifier les partitions **sous Linux** qui offre toute garantie (voir § suivants).
 +
 +
 +==== 2.1. Partition par outil spécifique ====
 +
 +Pour intervenir sur les partitions sous Windows XP, il faut recourir à un logiciel spécifique comme **Partition Magic** de PowerQuest par exemple. On voit ici une fenêtre de PM8 :
 +
 +
 +{{pm8_600.png|}}
 +
 +
 +Toutes les partitions apparaissent maintenant avec leurs caractéristiques et leur type de fichiers. ​
 +
 +En sélectionnant une partition, on peut :
 +  * la redimensionner,​
 +  * la convertir,
 +  * la formater…
 +C’est le moyen recommandé pour partitionner son disque. On commence par réduire la partition existante, on crée ensuite une partition dans l’espace libre. L’opération se fait ensuite au redémarrage de l’ordinateur.
 +Pour créer une nouvelle partition :
 +  * choisir la partition avec le maximum de place libre,
 +  * cliquer sur l’opération Redimensionner/​Déplacer la partition,
 +  * la réduire de l’espace voulu,
 +  * cliquer sur Créer une partition,
 +  * définir les tailles et le format de fichier des nouvelles partitions:
 +   * NTFS format usuel pour Windows XP,
 +   * Fat 32, commun à Windows et Linux (pour les documents),
 +   * SWAP pour le Swap Linux (voir § 3),
 +   * Extended 3 pour la (ou les) partition(s) Linux (voir § 3),
 +  * en finale, cliquer sur Appliquer.
 +
 +L’exemple suivant illustre le processus :
 +  * On commence ici par réduire la partition NTFS C:/ de 6 Go. Pour cela, on sélectionne C:/ et on clique Redimensionner. Dans la fenêtre, on écrit 6 000 Mo pour l’espace libre en fin de partition. En cliquant sur le nombre donnant la nouvelle taille, celle-ci se met à jour automatiquement. Faire OK.
 +
 +{{pm8-2_600.png|}}
 + 
 +  * On clique sur l’espace libre de 6 Go et ensuite sur Créer une partition. Dans la fenêtre, on choisit le type de partition, ici Linux Ext3.
 +
 +{{pm8-3_600.png|}}
 + 
 +  * Il reste à lancer ces opérations récapitulées en bas à gauche par Appliquer. Le logiciel rappelle les enjeux, on peut encore changer d’idées. Si on a bien compris ce qui sera exécuté, on confirme par Oui. Le logiciel referme le PC, les opérations seront effectuées au démarrage. ​
 + 
 +{{pm8-4_600.png|}}
 +
 +==== 2.2. Partition par l'​Outil Windows ====
 +
 +L'​outil Gestion des disques de Windows XP n'est capable que de formater une partition ou la supprimer. Il faut attendre le nouveau système **Vista** pour disposer d'un outil capable de gérer les partitions avec des données.
 +
 +Sous Vista, dans le //Panneau de configuration//,​ ouvrir //Outils d'​administration/​Gestion des disques//, faire un //Clic droit// sur une partition, et choisir //Réduire le volume//... (comme avec Partition Magic).
 +
 +===== 3. Sous Linux =====
 +
 +Le LiveCD d’Ubuntu comprend **GParted** (Gnome Partition Editor, appelé maintenant **Editeur de partition**) qui est un outil de partition complet. C'est un utilitaire universel capable de toutes les fonctions sur la plupart des systèmes de fichiers existants (voir [[http://​gparted.sourceforge.net/​features.php|lien suivant]]).
 +
 +Pour utiliser GParted, insérer un LiveCD Ubuntu et redémarrer sur le CD-ROM. Dans le menu en haut à gauche, cliquer **Système/​Administration/​Editeur de partition**.
 +
 +On voit sur la copie d'​écran suivante le disque avec les noms des partitions donnés par Linux :
 +  * hda pour le 1° disque, hdb pour le 2°, en général le CD-ROM est hdc… (choix par la fenêtre en haut à droite)
 +  * hda1 pour la 1° partition du 1° disque dur, hda2 pour la 2°, etc…
 +
 +Sur les nouveaux PC équipés de disques SATA (successeurs des disques IDE), les partitions s’appellent sda1, sda2…
 +
 +Sur certains portables, le disque est appelé sdc et les partitions sont sdc1, sdc2…
 +
 +Généralement,​ tous les périphériques USB sont appelés sda, sdb ou sdc selon qu’il y a ou non un disque SATA sur le PC et selon la prise USB utilisée.
 +
 +La partition SWAP est une mémoire virtuelle spécifique Linux. La racine des fichiers Linux est symbolisée par le slash /.
 +
 +{{hda_600.png|}}
 +
 +On voit sur le 1° disque hda les partitions suivantes avec leur point de montage Linux:
 +  * hda1 qui apparaît en /dev/hda1, format NTFS, montage en /​media/​hda1,​ c’est la partition de boot de XP,
 +  * hda2 en /dev/hda2 est une partition étendue qui comprend les suivantes,
 +  * hda5 en /dev/hda5, format Ext3, point de montage / (racine du Linux),
 +  * hda6 en /dev/hda6, format Linux-Swap,
 +  * hda7 en /dev/hda7, format Ext3, point de montage /home (équivalent Linux du Documents and Settings en Windows).
 +
 +**Nota:** On aurait pu simplifier et ne pas introduire de partition "​étendue"​ (c'est même le choix recommandé. Le premier écran est issu d'une partition crée par PartitionMagic sous Windows), on aurait eu alors:
 +  * hda1, format NTFS, inchangé
 +  * hda2, format Linux-Swap pour le Swap
 +  * hda3, format Ext3 pour la racine-système /
 +  * hda4, format Ext3 pour les données /home
 +
 +{{capture_gparted_600.png|}}
 +
 +
 +On voit sur le 2° disque hdb les partitions :
 +
 +{{hdb_600.png|}}
 +
 +  * hdb1 en /dev/hdb1, format NTFS, montage en /​media/​hdb1,​
 +  * hdb2, partition étendue comprenant :
 +  * hdb5 en /dev/hdb5, format Fat32, montage en /media/hdb5
 +
 +**NB** Pour intervenir avec GParted sur une partition, il faut au préalable "​**démonter**"​ la partition. Si c'est le disque actif, ce n'est pas possible. C'est pourquoi, on utilise GParted à partir d'un **LiveCD**.
 +
 +Le recours à GParted pour modifier une partition NTFS peut effrayer ceux qui n'en sont pas familiers. Si on y a recours, il est fortement conseillé de défragmener la partition au préalable.
 +
 +===== 4. Recommandations =====
 +
 +  * En résumé, pour modifier une partition NTFS, on préférera,​ par facilité et par habitude, utiliser un **outil Windows**, si on en dispose. Sinon, **défragmenter** le disque sous Windows et passer en Linux pour utiliser **GParted**,​ réduire une partition Windows et faire de la place à Ubuntu.
 +
 +  * De toute façon, pour tout ce qui concerne les partitions Linux, utiliser les outils Linux GParted). ​
 +
 +  * Avant une installation Ubuntu, on peut préparer le terrain et créer ses partitions Linux dans l'​espace libre du disque dur avec GParted du LiveCD:
 +    * la partition-racine /
 +    * la partition pour les données /home
 +    * le swap.
 +
 +C'est lors de l'​installation que l'on attribuera ensuite ces partitions à leurs fonctions respectives. Mais si on ne l'a pas fait, on pourra le faire dans la séquence d'​installation.
 +
 +**Conseil**. On consultera toujours avec intérêt la page http://​doc.ubuntu-fr.org/​installation/​repartitionnner.
partitions-windows.txt · Last modified: 2020/06/23 14:58 by guy