Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Accueil

Menu Linux

Menu Windows

iPhone

Raspberry

I. Partie LINUX

  • Préliminaire

Introduction Linux

LiveCD Linux

  • Installation

LiveCD Ubuntu

Installation Ubuntu

Ubuntu Studio

Cubuntu

Ubuntu-Mate

Ubuntu sur Netbook

Installation sur support USB

Installation sur support USB

Installation sans CD-ROM

Installation Second Ubuntu

Réinstallation sur mono-partition

Installations, mises à jour

Réinstallation/Migration version Ubuntu

Conversion Desktop->Serveur

Applications Ubuntu

Documentation-Aides

  • Aller plus loin

Arborescence Ubuntu

Recherche Ubuntu

Edition Linux

Shell/Terminal/Super Utilisateur

Commandes Linux (1)

Commandes Linux (2)

Utilisateurs, groupes, droits

Imprimante/Scanner Linux

Compression-Archivage

Déplacer le /home

Fusion de deux /homes

Changement d'ordinateur

Bureau-Gnome

Environnement graphique

Imagemagick

Dokuwiki

Second Dokuwiki

  • Réseau

Connexion Linux

Réseau Linux

Partage connexion

Paramétrage routeur

Répéteur Wifi

Analyse Réseau - Gestion parc

Partages Linux

Partage anonyme Samba

Exemple Partage Samba

Fichier partage Samba

Exemple Réseau NFS

Webmin

Usermin

Transferts Linux

Contrôle à distance

Contrôle à distance Linux

Authentification SSH

Ajaxplorer

Analyse Réseau - Gestion parc

Thunderbird sur un réseau

Inventaire informatique

Disque-Réseau

Serveur NAS DNS320

Disque USB

Serveur Linux

Serveur Ubuntu

Changement de serveur

Diffusion Multmedia

Serveur Proxy

Serveur de Proxy

Management serveur HP Proliant G6

OpenVPN

Sécurité Linux

Wake-on-LAN

Migration Linux Petite entreprise

Ubuntu One

  • Courrier

Courrier en Terminal

Hébergement comptes

  • Utiliser des applications Windows ou d'autres OS

Virtualisation (1): VirtualBox

Virtualisation (2): Proxmox

Wine: Applications Windows sous Linux

  • Téléphonie VOIP

Asterisk, TrixBox

Elastix

Routeur double Wan

  • Maintenance, dépannage

Sauvegarde

Sauvegarde Linux(1): Backup-Manager

Sauvegarde Linux(2)

Sauvegarde Partitions

Sauvegarde Nuage

Synchronisation Linux

Automatisation tâches cron

Rsyncd

Dépannage Ubuntu

Antivirus Linux

Spam & Publicité

Grub

Grub2

Grub-rescue

Partitions Linux

Fichier fstab

LVM

RAID

Installation RAID1

Installation RAID sur installation Ubuntu

Récupération de fichiers, partitions

  • BDD

BDD Linux

Access/MySQL

Talend Open Studio

II. Partie commune

Présentation

  • Internet/Réseau

Navigation Internet

Thunderbird (1)

Thunderbird (2)

Thunderbird (3)

Courrier GMail

Jabber

Fonctions Freebox

  • Création de site/blog

Joomla

Blog: Dotclear

Dreamweaver

  • Bureautique

OpenOffice/LibreOffice

  • Graphisme

Picasa

  • Photo

Photo: Théorie

Photo: Pratique

Diaporama, site photos

Retouche: Gimp

  • Gravure

Gravure CD

  • Vidéo

YouTube

  • BDD

BDD Linux

Access/MySQL

Gestion Bibliothèque/Archives

Généalogie

Redmine

III. Partie WINDOWS

  • Préliminaire

Logiciels Windows

Utilitaires Windows

Commandes DOS

  • Internet

Connexion Internet

Export OutlookExpress

Changement d'ordinateur

Agenda

Exploration/Dépannage Internet

  • Réseau

Partage Connexion

Partage Fichiers

Partage Imprimante

Transfert Fichiers

Transfert Windows

Analyse Réseau Windows

  • Dépannage

Prévention-dépannage Windows

  • Divers

Anti-virus

Installation périphérique Windows

Partitions Windows

Organisation disque dur

Sauvegarde-Synchronisation Windows

Putty

Contrôle à distance

BDD Windows

IV. Divers

Liseuse Kindle

wol

Wake-on-LAN

Le Wake-on-LAN (WOL) ou mise en marche du PC depuis le réseau est une technologie , permettant à un ordinateur mis en veille d'être démarré à distance par l'envoi d'un "paquet magique" sur la carte réseau supportant le Wake-on-LAN.

Vérification/Activation du poste distant

  • Pour voir si la carte réseau supporte le WOL, lancer la commande :
sudo ethtool eth0  # si besoin, installer auparavant ethtool

On doit avoir dans la réponse : Supports Wake-on: g

  • Si la réponse est : Wake-on: d, la carte réseau n'est pas activée pour le WOL. Il faut l'activer par la commande :
sudo ethtool -s eth0 wol g

Cependant, Linux, lors de l'extinction, désactive les interfaces réseaux. Pour supprimer cette sécurité (et c'en est une), rajouter une ligne de commande dans le fichier /etc/rc.local avant la ligne exit 0 :

ethtool -s eth0 wol g

Paquet magique

Adresse Mac (Rappel)

Pour connaître l'adresse Mac de la carte réseau d'un poste, lancer à partir de ce poste :

ifconfig

L'adresse MAC se trouve après le champ HWaddr :

ifconfig
eth0      Link encap:Ethernet  HWaddr 00:18:f3:0a:eb:a7 
          inet addr:192.168.xxx.253  Bcast:192.168.xxx.255  Mask:255.255.255.0
          inet6 addr: fe80::218:f3ff:fe0a:eba7/64 Scope:Link
          UP BROADCAST RUNNING MULTICAST  MTU:1500  Metric:1
          RX packets:17717708 errors:0 dropped:62 overruns:0 frame:0
          TX packets:28513632 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
          collisions:0 txqueuelen:1000 
          RX bytes:1468823257 (1.3 GB)  TX bytes:3359577603 (3.1 GB)
          Interrupt:21 Base address:0x800 

Ici, donc : 00:18:f3:0a:eb:a7

  • On peut aussi la connaître par la commande arp -a (si le poste apparaît et que la commande ne soit pas lancée de lui) :
~$ arp -a
FB (192.168.xxx.254) à 00:07:cb:b8:3e:51 [ether] sur eth0   # l'adresse Mac apparaît à la suite de l'IP
Athos (192.168.xxx.102) à 00:24:1d:b2:d0:dd [ether] sur eth0

Wakeonlan

Installation

Pour installer wakeonlan sur un poste à partir duquel on veut pouvoir réveiller un autre poste, lancer :

sudo apt-get install wakeonlan

Utilisation

  • Pour démarrer une station sur le réseau local, exécuter la commande suivante (en remplaçant l'adresse Mac par celle du poste à démarrer) :
wakeonlan 00:0D:9D:9B:BA:xx  # mettre l'adresse Mac de la cible
  • Pour démarrer une station à distance via internet, exécuter la commande (en remplaçant les adresses IP_Publique et Mac par celles du poste à démarrer) :
wakeonlan -i IP_Publique 00:0D:9D:9B:BA:xx
Sending magic packet to 88.182.xx.xx.xx with 00:0D:9D:9B:BA:xx

Etherwake

Etherwake est un programme similaire à Wakeonlan.

  • On l'installe par
sudo apt-get install etherwake
  • Pour démarrer un poste en veille du réseau, il faut indiquer l'adresse publique du réseau et l'adresse MAC du poste à réveiller:
sudo etherwake -i eth0 IP_Publique 00:0D:9D:9B:BA:xx
Sending magic packet to 88.182.xx.xx.xx with 00:0D:9D:9B:BA:xx

Solution prête à l'emploi

On peut aussi le faire faire directement par un robot sans installation sur le poste émetteur par l'URL suivante http://wakeonwan.webou.net/ ou http://www.reveilpc.com/index.php. Il suffit de renseigner les fenêtres:

  • l'adresse publique,
  • l'adresse Mac du poste.

et cliquer sur Réveil.

Ce n'est pas parce que la réponse est "Ordinateur xxx:xxx:xxx:xxx à l'adresse yyy réveillé !" que c'est la réalité… C'est seulement que la fonction-réveil a été bien lancée vers l'ordinateur. Cela dépend des fonctions et du paramétrage de l'ordinateur distant

Réveil d'un poste en Seven

En fait, Seven coupe les cartes réseaux lorsqu'il s'arrête. Pour pallier à cela, il suffit d'aller dans le gestionnaire de périphériques, de trouver la carte réseau –> clic droit puis Onglet Avancé/Propriétés, chercher Sortie de veille à l'arrêt, il faut l'activer! Valider, et ainsi, à l'extinction de l'ordinateur, la carte réseau n'est plus en veille, et elle peut recevoir correctement ces satanés paquets magiques!

Vérification du BIOS

En cas de difficulté à réveiller le poste, vérifier l'option correspondante dans le BIOS. Suivant la version/fabricant du BIOS, l'option peut se nommer différemment : Power On PCI, Wake On Network,…

wol.txt · Dernière modification: 2016/12/20 15:06 par g.rnd@free.fr