Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Accueil

Menu Linux

Menu Windows

iPhone

Raspberry

I. Partie LINUX

  • Préliminaire

Introduction Linux

LiveCD Linux

  • Installation

LiveCD Ubuntu

Installation Ubuntu

Ubuntu Studio

Cubuntu

Ubuntu-Mate

Ubuntu sur Netbook

Installation sur support USB

Installation sur support USB

Installation sans CD-ROM

Installation Second Ubuntu

Réinstallation sur mono-partition

Installations, mises à jour

Réinstallation/Migration version Ubuntu

Conversion Desktop->Serveur

Applications Ubuntu

Documentation-Aides

  • Aller plus loin

Arborescence Ubuntu

Recherche Ubuntu

Edition Linux

Shell/Terminal/Super Utilisateur

Commandes Linux (1)

Commandes Linux (2)

Utilisateurs, groupes, droits

Imprimante/Scanner Linux

Compression-Archivage

Déplacer le /home

Fusion de deux /homes

Changement d'ordinateur

Bureau-Gnome

Environnement graphique

Imagemagick

Dokuwiki

Second Dokuwiki

  • Réseau

Connexion Linux

Réseau Linux

Partage connexion

Paramétrage routeur

Répéteur Wifi

Analyse Réseau - Gestion parc

Partages Linux

Partage anonyme Samba

Exemple Partage Samba

Fichier partage Samba

Exemple Réseau NFS

Webmin

Usermin

Transferts Linux

Contrôle à distance

Contrôle à distance Linux

Authentification SSH

Ajaxplorer

Analyse Réseau - Gestion parc

Thunderbird sur un réseau

Inventaire informatique

Disque-Réseau

Serveur NAS DNS320

Disque USB

Serveur Linux

Serveur Ubuntu

Changement de serveur

Diffusion Multmedia

Serveur Proxy

Serveur de Proxy

Management serveur HP Proliant G6

OpenVPN

Sécurité Linux

Wake-on-LAN

Migration Linux Petite entreprise

Ubuntu One

  • Courrier

Courrier en Terminal

Hébergement comptes

  • Utiliser des applications Windows ou d'autres OS

Virtualisation (1): VirtualBox

Virtualisation (2): Proxmox

Wine: Applications Windows sous Linux

  • Téléphonie VOIP

Asterisk, TrixBox

Elastix

Routeur double Wan

  • Maintenance, dépannage

Sauvegarde

Sauvegarde Linux(1): Backup-Manager

Sauvegarde Linux(2)

Sauvegarde Partitions

Sauvegarde Nuage

Synchronisation Linux

Automatisation tâches cron

Rsyncd

Dépannage Ubuntu

Antivirus Linux

Spam & Publicité

Grub

Grub2

Grub-rescue

Partitions Linux

Fichier fstab

LVM

RAID

Installation RAID1

Installation RAID sur installation Ubuntu

Récupération de fichiers, partitions

  • BDD

BDD Linux

Access/MySQL

Talend Open Studio

II. Partie commune

Présentation

  • Internet/Réseau

Navigation Internet

Thunderbird (1)

Thunderbird (2)

Thunderbird (3)

Courrier GMail

Jabber

Fonctions Freebox

  • Création de site/blog

Joomla

Blog: Dotclear

Dreamweaver

  • Bureautique

OpenOffice/LibreOffice

  • Graphisme

Picasa

  • Photo

Photo: Théorie

Photo: Pratique

Diaporama, site photos

Retouche: Gimp

  • Gravure

Gravure CD

  • Vidéo

YouTube

  • BDD

BDD Linux

Access/MySQL

Gestion Bibliothèque/Archives

Généalogie

Redmine

III. Partie WINDOWS

  • Préliminaire

Logiciels Windows

Utilitaires Windows

Commandes DOS

  • Internet

Connexion Internet

Export OutlookExpress

Changement d'ordinateur

Agenda

Exploration/Dépannage Internet

  • Réseau

Partage Connexion

Partage Fichiers

Partage Imprimante

Transfert Fichiers

Transfert Windows

Analyse Réseau Windows

  • Dépannage

Prévention-dépannage Windows

  • Divers

Anti-virus

Installation périphérique Windows

Partitions Windows

Organisation disque dur

Sauvegarde-Synchronisation Windows

Putty

Connexion-SSH-Windows

Contrôle à distance

BDD Windows

IV. Divers

Liseuse Kindle

virtualisation-2

Virtualisation (2): Proxmox

Parmi les différentes solutions de virtualisation, il y a Proxmox qui se distingue. C'est un serveur de virtualisation qui peut utiliser deux technologies de virtualisation: d'une part, les containers OpenVZ (ou Virtual Appliances) qui intègrent des noyaux Linux et des systèmes de fichiers optimisés pour la fonction de l'appliance et d'autre part, KVM (Kernel-based Virtual Machine) qui intègre la virtualisation du hardware.

ProxMox Virtual Environment est un logiciel libre de virtualisation, c'est un hyperviseur de machine virtuelle. ProxMox VE installe les outils complets du système d’exploitation et de gestion en 3 à 5 minutes.

Ce logiciel est un système à nu: ce qui signifie que l'on commence à partir d’un serveur vide et qu’il n’y a donc nul besoin d’installer un système d’exploitation auparavant.

Le logiciel inclut :

  • Système d’exploitation complet (Debian Jessie 64 bits).
  • Partitionnement de disque dur avec LVM2.
  • Noyau ProxMox VE avec support de OpenVZ et KVM.
  • Outils de sauvegarde sans interruption.
  • Interface d’administration par le web.
  • Migration sans interruption des machines virtuelles entre plusieurs serveurs d’un cluster de virtualisation (live migration).

Il est à noter que l’installation du logiciel nécessite l’effacement complet des données du serveur.

ProxMox VE utilise le stockage local (disque d'installation).

Compatibilité / Recommandations

  • Il faut vérifier pour Proxmox la compatibilité du processeur à la virtualisation. Pour cela, lancer la commande:
egrep '(vmx|svm)' /proc/cpuinfo   # recherche simultanée pour les processeurs Intel ou AMD 
  • Mémoire RAM: minimum 1 GB
  • Recommandations
    • RAM 8 GB
    • RAID hardware.
    • Architecture 64 bits

Compatibilité Desktop

Pour profiter de la console Proxmox, il faut faire appel soit à la console noVNC, soit à VNC, soit à Spice (Simple Protocol for Independent Computing Environments). Choix par Proxmox/Options/Console Viewer.

Installation

  • Télécharger le fichier-image pour l'installation proxmox-ve_3.4-xxxx.iso sur http://www.proxmox.com/downloads/ et graver le CD-ROM ou une clé USB.
  • Insérer le CD-ROM (ou clé USB) sur le futur serveur et lancer l'installation par la touche "Enter".
  • Au prompt boot, on peut spécifier "linux" suivi de plusieurs paramètres:
    • Le partitionnement par défaut utilise ext4.
    • Pour définir la taille totale du disque à utiliser: hdsize=X (où X est en GB, qui concerne la taille de /dev/sda2 (/dev/sda1 dédié au /boot est réduit). Ceci permet de libérer de l'espace-disque pour partitionnement ultérieur(par ex. PV et VG additionnels sur le même disque pour du stockage type LVM).
    • Pour fixer la taille de la racine: maxroot=X (où X est en GB).
    • Pour fixer la Swap: swapsize=X (où X est en GB. Par défaut, c'est la taille de la RAM installée RAM, avec 4GB minimum and HDSIZE/8 maximum)
    • Pour fixer la taille de la partition logique "data" (/var/lib/vz): maxvz=X (où X est en GB).
    • Pour fixer la taille d'espace libre laissé dans LVM VG "pve": minfree=X (où X est en GB, 16 GB est la valeur par défaut, si stockage disponible > 128GB, 1/8 sinon)

Exemple, "linux ext4 maxroot=25 swapsize=8 maxvz=400 minfree=32"

  • Comme toujours, suivre les instructions
  • En fait,
    • l'installateur détecte les disques durs présents, choisir le disque en bas de page pour l'installation

  • Définir le mot de passe Root et l'adresse email
  • Entrer un nom de domaine (proxmox.tld par exemple)
  • Configurer les paramètres réseau: adresse IP, masque de sous-réseau, adresse DNS

Mise à jour

Pour faire une mise à jour, commande classique en root:

apt-get update ; apt-get dist-upgrade

Redémarrer tous les serveurs Proxmox pour compléter l’installation.

Compte sudo

sudo n'étant pas installé par défaut, il faut installer sudo-ldap

aptitude install sudo-ldap

pour ajouter des comptes ayant les droits sudo.

Wiki Proxmox

Le portail Proxmox dispose d'un wiki sur http://pve.proxmox.com/wiki/Main_Page.

Démarrage

Au redémarrage, s'identifier sur la console et vérifier l'adresse par ifconfig (la connexion se fait en vmbr0)

  • A partir d'un poste voisin, ouvrir un navigateur et entrer https://IP_Proxmox:8006
  • Entrer les identifiants administrateur

  • Une fenêtre s'ouvre, donnant le statut du serveur

Template VZ

Téléchargement

  • Sélectionner Gestionnaire VM/Modèles d'appliances
  • Cliquer sur Télécharger pour faire apparaître les appliances disponibles
  • Sélectionner un template et cliquer sur la flèche rouge/Télécharger

Création

  • Cliquer sur Machines virtuelles/Créer
  • Type: OpenVZ ou KVM
  • Modèle: sélectionner un OS
  • Donner un nom
  • Si besoin, changer la taille de la RAM et de la Swap
  • Onglet Disque dur: Bus/Device, choisir IDE (pour une Debian, prendre VIRTIO)
  • Onglet Réseau: Modèle, prendre Intel E1000 (pour Debian, prendre VIRTIO)
  • Entrer le mot de passe Root
  • Réseau: choisir Ethernet bridgé (veth)
  • Bridge: vmbr0
  • Entrer un nom de domaine
  • Cliquer sur Create

Quand on retourne sur la liste des machines virtuelles, MediaWiki.proxmox est présent, marqué Stopped.

On le lance en cliquant sur la flèche rouge/Démarrage.

Cliquer encore sur la flèche rouge et choisir Console.

  • Vérifier l'adresse par ifconfig
  • A priori, lancer dhclient
  • Vérifier la connexion par ping free.fr, par exemple
  • Si besoin, changer le paramétrage de /etc/network/interfaces et/ou celui de /etc/resolv.conf.

Images ISO

De même, pour installer un OS, on peut le faire à partir d'un fichier Iso.

  • Cliquer dans le bandeau gauche Centre de Données sur local
  • Cliquer sur Upload pour télécharger une nouvelle ISO
  • Cliquer sur le bouton Parcourir pour chercher sur son propre disque dur l'emplacement du fichier
  • Cliquer sur le lien Télécharger pour le copier sur Proxmox.

  • Après transfert, le nouvel OS apparaît dans la liste des fichiers présents
  • Remonter dans la liste des Machines Virtuelles
  • Cliquer ensuite sur Créer
  • Type: KVM
  • Modèle: sélectionner le fichier iso (lucid-server-i386.iso)
  • Donner un nom: Lucid Serveur
  • Si besoin, changer la taille de la RAM et de la Swap
  • Entrer le mot de passe Root
  • Bridge: vmbr0
  • Entrer un nom de domaine
  • Cliquer sur le lien Create
  • Quand l'OS apparaît dans la liste des VM, cliquer sur la flèche rouge/Démarrer
  • Quand il est marqué Running, cliquer jusqu'à Console
  • L'installation de l'OS démarre dans la nouvelle fenêtre

Réseau

Pour configurer le réseau, remonter dans le bandeau gauche sur proxmox, cliquer sur l'onglet Réseau.

Pour créer un nouveau réseau, deux possibilités:

  • cliquer sur Créer et choisir le type de réseau voulu (on n'est pas obligé d'indiquer une passerelle)
  • sélectionner l'onglet Hardware ou Matériel, puis Add/Network device ou Ajouter Carte réseau.

En ligne de commande, configurer le fichier /etc/network/interfaces pour avoir:

# network interface settings
 auto lo
 iface lo inet loopback
 iface eth0 inet manual
 iface eth1 inet manual
 auto vmbr0
 iface vmbr0 inet static
   address  192.168.0.2
   netmask  255.255.255.0
   gateway  192.168.0.1
   bridge_ports eth0
   bridge_stp off
   bridge_fd 0
 auto vmbr1
 iface vmbr1 inet static
   address  10.10.10.2
   netmask  255.255.255.0
   bridge_ports eth1
   bridge_stp off
   bridge_fd 0
   

Interface graphique

Installer sur le client SPICE avec virt-viewer pour l'affichage virtuel des consoles VM.

Configuration

Chaque VM peut être configurée grâce aux onglets figurant au-dessus: Résumé, Matériel, Options, Historique des tâches, Moniteur, Sauvegarde, Snapshots, Permissions. Ces onglets donnent accès à d'autres configuration.

Onglet Matériel

L'onglet Matériel donne accès à différents paramétrages possivles:

  • Clavier, prendre disposition Défaut ou Français
  • Mémoire, configure la mémoire attribué à la VM
  • Processeurs, choix du nombre de processeurs et de coeurs
  • Affichage, choix carte graphique: (prendre Spice),
  • Disque dur,
  • Carte réseau: Pont, choisir vmbr0.

Storage

Cliquer à gauche sur Proxmox/Storage. Pour rajouter une partition, il faut d'abord la monter et l'ajouter (cliquer sur le menu déroulant Add) en donnant un nom (ID), un point de montage et le type de contenu (menu déroulant).

Snapshots

Pour lancer un snapshot, on peut à partir de Proxmox utiliser la commande vzdump

  • Dump simple VM 777 - sans snapshot, archiver juste the VM private area et les fichiers de configuration sur le dossier dump par défaut (typiquement /vz/dump/).
       # vzdump 777
  • Utiliser rsync et suspend/resume pour créer un snapshot (minimal downtime).
        # vzdump 777 --mode suspend
  • Backup de toutes les VMs et envoi de mail de notification aux root et admin.
        # vzdump --all --mode suspend --mailto root --mailto admin
  • Utiliser LVM2 pour créer des snapshots (pas de downtime).
        # vzdump 777 --dumpdir /mnt/backup --mode snapshot
  • Backup de plus d'une VM (sélectivement)
        # vzdump 101 102 104 --mailto root

Utilisation

Fenêtres

Pour sortir d'une fenêtre de VM, faire Ctl+Alt+R.

Lancement VM

Pour lancer une VM,

  • sélectioner la VM dans le bandeau de gauche,
  • cliquer sur Démarrer,
  • après démarrage constaté, cliquer sur l'onglet Console.
  • un choix VNC/Spice apparaît, choisir Spice (inutile maintenant),
  • un fichier est téléchargé, à ouvrir avec Afficheur distant.

Liste de commandes des VM

  • On obtient la liste des VM installées dans Proxmox avec leur identifiant par la commande suivante:
~$ sudo qm list
      VMID NAME                 STATUS     MEM(MB)    BOOTDISK(GB) PID       
       100 squid                running    512               32.00 15855     
       101 pfSense              running    512               32.00 3016      
       102 xpe                  stopped    512               32.00 0  
     
* On peut aussi vérifier l'état d'une VM particulière
~$ sudo qm status 101
status: running
  • Pour stopper une VM
sudo qm stop <vmid>  # ou bien sudo qm shutdown <vmid>
  • Pour passer sur veille et relancer ensuite
sudo qm suspend <vmid
sudo qm resume <vmid>
  • Pour voir rapidement la configuration d'une VM
~$ sudo qm config 100
bootdisk: virtio0
cores: 2
description: Serveur Proxy en test%0A192.168.123.138%0A
ide2: local:iso/debian-8.1.0-amd64-netinst.iso,media=cdrom
memory: 512
name: squid
net0: virtio=3E:64:BA:CB:C8:29,bridge=vmbr0
numa: 0
ostype: l26
smbios1: uuid=324c97f2-593b-4f94-ab3a-dd0b9cde5adf
sockets: 1
virtio0: local:100/vm-100-disk-1.qcow2,format=qcow2,size=32G
virtio1: Backups:100/vm-100-disk-1.qcow2,format=qcow2,size=32G

Veille, hibernation

  • Mise en veille
systemctl suspend -i
  • Hibernation
/etc/acpi/hibernate.sh

Documentation

virtualisation-2.txt · Dernière modification: 2016/02/12 19:28 par g.rnd@free.fr