Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Accueil

Menu Linux

Menu Windows

iPhone

Raspberry

I. Partie LINUX

  • Préliminaire

Introduction Linux

LiveCD Linux

  • Installation

LiveCD Ubuntu

Installation Ubuntu

Ubuntu Studio

Cubuntu

Ubuntu-Mate

Ubuntu sur Netbook

Installation sur support USB

Installation sur support USB

Installation sans CD-ROM

Installation Second Ubuntu

Réinstallation sur mono-partition

Installations, mises à jour

Réinstallation/Migration version Ubuntu

Conversion Desktop->Serveur

Applications Ubuntu

Documentation-Aides

  • Aller plus loin

Arborescence Ubuntu

Recherche Ubuntu

Edition Linux

Shell/Terminal/Super Utilisateur

Commandes Linux (1)

Commandes Linux (2)

Utilisateurs, groupes, droits

Imprimante/Scanner Linux

Compression-Archivage

Déplacer le /home

Fusion de deux /homes

Changement d'ordinateur

Bureau-Gnome

Environnement graphique

Imagemagick

Dokuwiki

Second Dokuwiki

  • Réseau

Connexion Linux

Réseau Linux

Partage connexion

Paramétrage routeur

Répéteur Wifi

Analyse Réseau - Gestion parc

Partages Linux

Partage anonyme Samba

Exemple Partage Samba

Fichier partage Samba

Exemple Réseau NFS

Webmin

Usermin

Transferts Linux

Contrôle à distance

Contrôle à distance Linux

Authentification SSH

Ajaxplorer

Analyse Réseau - Gestion parc

Thunderbird sur un réseau

Inventaire informatique

Disque-Réseau

Serveur NAS DNS320

Disque USB

Serveur Linux

Serveur Ubuntu

Changement de serveur

Diffusion Multmedia

Serveur Proxy

Serveur de Proxy

Management serveur HP Proliant G6

OpenVPN

Sécurité Linux

Wake-on-LAN

Migration Linux Petite entreprise

Ubuntu One

  • Courrier

Courrier en Terminal

Hébergement comptes

  • Utiliser des applications Windows ou d'autres OS

Virtualisation (1): VirtualBox

Virtualisation (2): Proxmox

Wine: Applications Windows sous Linux

  • Téléphonie VOIP

Asterisk, TrixBox

Elastix

Routeur double Wan

  • Maintenance, dépannage

Sauvegarde

Sauvegarde Linux(1): Backup-Manager

Sauvegarde Linux(2)

Sauvegarde Partitions

Sauvegarde Nuage

Synchronisation Linux

Automatisation tâches cron

Rsyncd

Dépannage Ubuntu

Antivirus Linux

Spam & Publicité

Grub

Grub2

Grub-rescue

Partitions Linux

Fichier fstab

LVM

RAID

Installation RAID1

Installation RAID sur installation Ubuntu

Récupération de fichiers, partitions

  • BDD

BDD Linux

Access/MySQL

Talend Open Studio

II. Partie commune

Présentation

  • Internet/Réseau

Navigation Internet

Thunderbird (1)

Thunderbird (2)

Thunderbird (3)

Courrier GMail

Jabber

Fonctions Freebox

  • Création de site/blog

Joomla

Blog: Dotclear

Dreamweaver

  • Bureautique

OpenOffice/LibreOffice

  • Graphisme

Picasa

  • Photo

Photo: Théorie

Photo: Pratique

Diaporama, site photos

Retouche: Gimp

  • Gravure

Gravure CD

  • Vidéo

YouTube

  • BDD

BDD Linux

Access/MySQL

Gestion Bibliothèque/Archives

Généalogie

Redmine

III. Partie WINDOWS

  • Préliminaire

Logiciels Windows

Utilitaires Windows

Commandes DOS

  • Internet

Connexion Internet

Export OutlookExpress

Changement d'ordinateur

Agenda

Exploration/Dépannage Internet

  • Réseau

Partage Connexion

Partage Fichiers

Partage Imprimante

Transfert Fichiers

Transfert Windows

Analyse Réseau Windows

  • Dépannage

Prévention-dépannage Windows

  • Divers

Anti-virus

Installation périphérique Windows

Partitions Windows

Organisation disque dur

Sauvegarde-Synchronisation Windows

Putty

Contrôle à distance

BDD Windows

IV. Divers

Liseuse Kindle

livecd

Live CD - Flash Drive

1. Le LiveCD

Le LiveCD présente un intérêt indéniable dans quatre types d’utilisation :

  • pour découvrir un système Linux, ses spécificités, ses fonctionnalités,
  • pour une utilisation en nomade. Le LiveCD, c’est être partout chez soi. C’est une solution pour le plus petit portable au monde, la taille d’un CD … On peut travailler sur n’importe quel ordinateur avec son LiveCD et une clé USB,
  • pour sécuriser son accès Internet : Linux n’étant pas sensible aux virus, on peut surfer en toute sécurité,
  • à fins de dépannage :
    • fonctionnement sur un PC avec panne de disque dur,
    • récupération des fichiers avec possibilité de gravure.

2. Choisir un LiveCD

Il existe plusieurs choix de distribution selon ses objectifs :

  • Ubuntu, pour se familiariser un minimum avant d’installer Ubuntu, solution Linux en français et actuellement la plus conviviale,
  • Knoppix, un peu plus complexe (paramétrable en Français),
  • Mandriva One, en Français également au démarrage en Live.

Ces trois LiveCD permettent de se faire une idée de Linux et des distributions avant de passer ensuite à l’installation du système.

3. Ubuntu LiveCD

La dernière version est actuellement Ubuntu 8.04, elle existe pour PC en 32 bits (i386) ou 64 bits (amd64) et également pour Mac, elle est disponible pour ordinateur ou pour serveur. Il y a plusieurs façons pour l’obtenir :

  • Télécharger sur le site Ubuntu le fichier ISO et ensuite graver le CD à partir de cette image. Le téléchargement de 700 Mo se fait par l’adresse suivante http://www.ubuntu-fr.org/telechargement, choisir ensuite le site FTP (FTP Free par exemple) sur le lien suivant
  • Demander l’envoi gratuit du CD à https://shipit.ubuntu.com/ . Le délai de réception est de 4 à 10 semaines.

* Acheter le CD sur Ubuntu à l’adresse suivante (aux alentours de 10 $).

Pour démarrer sur le LiveCD, introduire le disque dans le lecteur et redémarrer sur le CD. Choisir en bas de l'écran l'option Langues pour être en Français avec un clavier AZERTY. Ubuntu démarre en chargeant au fur et à mesure ce qu’il lui faut en fonction des composants de l’ordinateur.

Sans tout énumérer, les logiciels disponibles en LiveCD comportent :

  • Firefox pour la navigation Internet,
  • Evolution pour le courrier et agenda,
  • la suite OpenOffice pour la bureautique,
  • un Music PLayer,
  • un Movie Player,
  • de nombreux jeux, dont un splendide Mah-Jongg,
  • un outil de partition disque dur GParted.

Quelques exemples sont accessibles par le bureau du LiveCD, illustrant l’utilisation des logiciels présents.

Cette dernière version LiveCD « monte » les partitions du disque dur de l’ordinateur, c’est à dire que l’on peut directement accèder, sans entrer dans le code, à tout ce qui est enregistré sur l’ordinateur.

Si on a une partition formatée en Fat32, on peut alors enregistrer sur cette partition (Ubuntu, jusqu'à la version 7.04 lit le NTFS mais le seul format compatible alors en écriture Linux et Windows était le Fat32. A partir de Gutsy, version 7.10, il sait lire et écrire en NTFS grâce à l'incorporation de ntfs-3g).

De la même façon, Ubuntu donne accès aux clés USB, on peut donc alors travailler et enregistrer à loisir sans rien écrire sur le PC hôte.

En résumé, parfait avant de passer à l’installation d’Ubuntu et maintenant, à l’égal de Knoppix, capable de travailler en mode secours de Windows.

Le LiveCD d’Ubuntu fait l’objet d’un document spécifique Ubuntu LiveCD expliquant les deux utilisations :

  • fonction LiveCD pure
  • installation Ubuntu.

4. Knoppix LiveCD

Le téléchargement du fichier ISO se fait en cliquant le lien adéquat sur le site Knoppix http://knoppix-fr.org/. La version actuelle est Knoppix 5.1.1. Graver ensuite le CD-ROM à partir du fichier-image, l’insérer dans le lecteur et redémarrer.

De la même façon, passer en clavier AZERTY en cliquant deux fois sur l’icône avec le drapeau américain pour avoir le drapeau français.

L’interface est le KDE, très riche (menus en bas à gauche de l’écran). Toutes les applications et réglages sont accessibles par l’icône du Menu K .

Pour passer au Français, cliquer sur le Menu K / Internet / Konqueror Web Browser (voir figure précédente). Cliquer ensuite sur le lien Konqueror Settings /Regional & Accessibility / Location, choisir Europe France. A partir de ce moment, les principaux menus sont en Français.

Les principales applications présentes comportent :

  • bureautique OpenOffice, Kontact,
  • graphisme : KuickShow, Xsane, Gimp,
  • Internet : courrier Kmail, navigateur Konqueror, messagerie Gaim,
  • multimédia : son, vidéo,
  • gravure,
  • outil de partition QTParted,
  • utilitaires…

On apprécie de trouver sur le côté gauche les icônes de toutes les partitions des disques hda1, hda5, hda7, hdb1… Un clic les fait monter et en ouvre le contenu.

On retrouve aussi ici l’intérêt des clés USB qui sont en Fat 16 ou 32,donc compatibles Linux et Windows. Ce sont les outils idéaux pour enregistrer les documents d’une session ouverte en Live CD.

Un intérêt à souligner pour Knoppix, il est seul, en LiveCD, à permettre la sauvegarde de la configuration, soit sur une partition Fat32, soit sur une clé USB.

5. Mandriva One

Démarrage rapide, propose le choix de la langue. Interface Gnome comme Ubuntu avec une particularité, on peut choisir un bureau 3D qui offre des effets surprenants (voir ci-contre). La dernière version est Mandriva One 2010 à télécharger sur http://www.mandriva.com/fr/telecharger.

Il est impossible de mettre ici de réelle copie d’écran, Mandriva One ne dispose pas de la fonction.

Utilisation :

  • identique aux autres avec choix de la langue,
  • seule réserve à prendre en compte, il ne monte pas de lui-même les partitions Windows, on n’a donc pas accès directement aux fichiers enregistrés sur le PC (il faut les "monter". Voir Commandes Linux),
  • il monte les clés USB, on peut donc enregistrer son travail.

6. Mandriva Flash Drive

Ceci est un autre concept, à la fois plus puissant et plus limité. C’est effectivement le plus petit bureau portable au monde.

Mandriva Flash propose maintenant à la vente une version de Mandriva Linux pré-installée sur une clef USB 2.0 de 4 Go. Quand on la branche, elle démarre Linux n'importe où l’on peut sauvegarder et échanger ses données sur un espace libre allant jusqu'à 3 Go. La Flash est pratique, facile et agréable à utiliser.

Même réserve, quant à l’accès aux données des données sur le PC hôte (sauf à entrer dans le langage Linux). C’est à la fois une simplicité parce que les partitions ne sont pas les mêmes d’un PC à un autre, mais aussi un gage de discrétion vis à vie du propriétaire du PC.

Les réglages sont donc gardés d’une session à l’autre, et d’un ordinateur à un autre (qui ne sert ici que de moteur pour lancer Mandriva).

Pour l’utiliser, il faut auparavant, modifier le BIOS (Touche Suppr au boot avant le lancement de Windows) pour changer les priorités de démarrage et booter ensuite sur la clé. Quand cela ne marche pas, il faut utiliser un CD d’amorçage pour faire aller le PC sur la clé USB.

L’interface est celui de KDE (menu en bas à gauche), voir figure suivante.

Les réglages de l’ordinateur et du système sont accessibles par Configurer son ordinateur ou le Centre de configuration KDE :

livecd.txt · Dernière modification: 2014/05/24 11:37 par g.rnd@free.fr