Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Accueil

Menu Linux

Menu Windows

iPhone

Raspberry

I. Partie LINUX

  • Préliminaire

Introduction Linux

LiveCD Linux

  • Installation

LiveCD Ubuntu

Installation Ubuntu

Ubuntu Studio

Cubuntu

Ubuntu-Mate

Ubuntu sur Netbook

Installation sur support USB

Installation sur support USB

Installation sans CD-ROM

Installation Second Ubuntu

Réinstallation sur mono-partition

Installations, mises à jour

Réinstallation/Migration version Ubuntu

Conversion Desktop->Serveur

Applications Ubuntu

Documentation-Aides

  • Aller plus loin

Arborescence Ubuntu

Recherche Ubuntu

Edition Linux

Shell/Terminal/Super Utilisateur

Commandes Linux (1)

Commandes Linux (2)

Utilisateurs, groupes, droits

Imprimante/Scanner Linux

Compression-Archivage

Déplacer le /home

Fusion de deux /homes

Changement d'ordinateur

Bureau-Gnome

Environnement graphique

Imagemagick

Dokuwiki

Second Dokuwiki

  • Réseau

Connexion Linux

Réseau Linux

Partage connexion

Paramétrage routeur

Répéteur Wifi

Analyse Réseau - Gestion parc

Partages Linux

Partage anonyme Samba

Exemple Partage Samba

Fichier partage Samba

Exemple Réseau NFS

Webmin

Usermin

Transferts Linux

Contrôle à distance

Contrôle à distance Linux

Authentification SSH

Ajaxplorer

Analyse Réseau - Gestion parc

Thunderbird sur un réseau

Inventaire informatique

Disque-Réseau

Serveur NAS DNS320

Disque USB

Serveur Linux

Serveur Ubuntu

Changement de serveur

Diffusion Multmedia

Serveur Proxy

Serveur de Proxy

Management serveur HP Proliant G6

OpenVPN

Sécurité Linux

Wake-on-LAN

Migration Linux Petite entreprise

Ubuntu One

  • Courrier

Courrier en Terminal

Hébergement comptes

  • Utiliser des applications Windows ou d'autres OS

Virtualisation (1): VirtualBox

Virtualisation (2): Proxmox

Wine: Applications Windows sous Linux

  • Téléphonie VOIP

Asterisk, TrixBox

Elastix

Routeur double Wan

  • Maintenance, dépannage

Sauvegarde

Sauvegarde Linux(1): Backup-Manager

Sauvegarde Linux(2)

Sauvegarde Partitions

Sauvegarde Nuage

Synchronisation Linux

Automatisation tâches cron

Rsyncd

Dépannage Ubuntu

Antivirus Linux

Spam & Publicité

Grub

Grub2

Grub-rescue

Partitions Linux

Fichier fstab

LVM

RAID

Installation RAID1

Installation RAID sur installation Ubuntu

Récupération de fichiers, partitions

  • BDD

BDD Linux

Access/MySQL

Talend Open Studio

II. Partie commune

Présentation

  • Internet/Réseau

Navigation Internet

Thunderbird (1)

Thunderbird (2)

Thunderbird (3)

Courrier GMail

Jabber

Fonctions Freebox

  • Création de site/blog

Joomla

Blog: Dotclear

Dreamweaver

  • Bureautique

OpenOffice/LibreOffice

  • Graphisme

Picasa

  • Photo

Photo: Théorie

Photo: Pratique

Diaporama, site photos

Retouche: Gimp

  • Gravure

Gravure CD

  • Vidéo

YouTube

  • BDD

BDD Linux

Access/MySQL

Gestion Bibliothèque/Archives

Généalogie

Redmine

III. Partie WINDOWS

  • Préliminaire

Logiciels Windows

Utilitaires Windows

Commandes DOS

  • Internet

Connexion Internet

Export OutlookExpress

Changement d'ordinateur

Agenda

Exploration/Dépannage Internet

  • Réseau

Partage Connexion

Partage Fichiers

Partage Imprimante

Transfert Fichiers

Transfert Windows

Analyse Réseau Windows

  • Dépannage

Prévention-dépannage Windows

  • Divers

Anti-virus

Installation périphérique Windows

Partitions Windows

Organisation disque dur

Sauvegarde-Synchronisation Windows

Putty

Contrôle à distance

BDD Windows

IV. Divers

Liseuse Kindle

inventaire

Inventaire informatique

Cette page présente plusieurs solutions parmi de très nombreuses autres.

1. OCS Inventory-NG

OCS Inventory NG (pour Open Computer and Software Inventory Next Generation) est un logiciel sous licence GPL. Il aide les administrateurs à suivre les configurations matérielles et logicielles sur le réseau. Le dialogue entre les machines clientes et le serveur de gestion est basé sur les standards actuels, protocole HTTP et formatage des données en XML. Existe en version Linux et Windows sous forme Client et Serveur: OCS Inventory NG Agent et OCS Inventory NG Server.

Le serveur de gestion est composé de 4 éléments :

  • Le serveur de base de données qui stocke l'information d'inventaire. Fonctionne sur MySQL.
  • Le serveur de communication qui prend en charge les échanges HTTP entre le serveur de base de données et les agents. C'est un module Apache.
  • La console d'administration pour que l’administrateur réseau puisse interroger le serveur de base de données depuis un navigateur. Fonctionne sur serveur Apache.
  • Le serveur de déploiement qui stocke toutes les configurations des paquets à déployer (nécessite HTTPS !). Fonctionne sur un serveur Web.

Voir documentation OCS Inventory sur http://doc.ubuntu-fr.org/ocs_inventory

1.1 Installation serveur

1.1.1 Installation par les dépôts Ubuntu

  • Il suffit d'installer le paquet ocsinventory-server, ce qui installera également les dépendances (Apache, PHP, Perl, make) ainsi que mysql-server.
sudo apt-get install ocsinventory-server mysql-server

Pour libcompress-zlib-perl, installer en lieu et place libio-compress-perl

sudo apt-get install libio-compress-perl

  • Relancer ensuite Apache
sudo service apache2 restart
  • Lancer l'application dans un navigateur
http://localhost/ocsreports/index.php

Une fenêtre s'ouvre.

Répondre aux paramètres demandés:

  • Identifiants MySQL: root/<mot de passe_root> ou admin/admin
  • Name of Data Base: ocsweb
  • MySQL hostname: localhost

1.1.2 Installation par Internet

  • En installant par un fichier .tar.gz, les dépendances ne sont pas prises en charge.
  • Installer d'abord les paquets nécessaires à l'installation:
sudo apt-get install make apache2 apache2-doc perl libapache2-mod-perl2 libxml-simple-perl libio-compress-perl libdbi-perl libapache-dbi-perl libdbd-mysql-perl libnet-ip-perl libsoap-lite-perl
sudo apt-get install apache2 apache2-doc
sudo su -c ' echo ServerName www.monsite.tld >> /etc/apache2/apache2.conf'
sudo service apache2 restart
  • Installer et configurer mysql
sudo apt-get install mysql-server
sudo mysqladmin -u root password <pass_adm_mysql>
sudo service mysql restart
  • Installer et configurer php5
sudo apt-get install php5 libapache2-mod-php5 php5-mysql php5-gd
sudo su -c ' echo "<?" > /var/www/info.php'
sudo su -c ' echo "  phpinfo()" >> /var/www/info.php'
sudo su -c ' echo "?>" >> /var/www/info.php'
sudo service apache2 restart

1.1.3 Installation sur Trusty 14.04

Installation à partir du fichier tar.gz

tar -xvzf OCSNG_UNIX_SERVER-xx.tar.gz
sudo sh setup.sh  # et répondre aux questions posées
  • En finale, relancer Apache2
sudo service apache2 restart

Installation à partir des dépôts Ubuntu <filme>sudo apt-get install ocsinventory-server</fiole>

  • Editer le fichier /etc/apache2/sites-available/000-default.conf pour ajouter en finale avant </VirtualHost>
Alias /ocsreports /usr/share/ocsinventory-reports
  • Relancer Apache2
sudo service apache2 restart
  • Finir l'installation en entrant l'adresse suivante dans un navigateur Web
 http://localhost/ocsreports

1.2 Installation client Linux

  • Sur chaque poste Linux, installer le paquet ocsinventory-agent
sudo apt-get install ocsinventory-agent
  • Donner soit le nom du serveur OCS, soit son adresse IP
  • Pour reconfigurer le client,
    • modifier /etc/ocsinventory/ocsinventory-agent.cfg
    • ou utiliser la commande
sudo dpkg-reconfigure ocsinventory-agent 

1.3 Utilisation client Linux

  • Pour vérifier l'envoi de l'inventaire au serveur local
sudo ocsinventory-agent --nolocal --server=localhost
  • Pour forcer la remontée des informations du client/agent vers le serveur
~$ sudo ocsinventory-agent 
[info] No support registered for your installation. Check OCS Inventory NG support packages at http://www.ocsinventory-ng.com
[info] [download] Download is off.
[info] [download] Beginning work. I am 5027.
[info] [download] Option turned off. Exiting.
  • On peut alors aller sur GLPI/Outils/OCSNG/Importation nouveaux ordinateurs ou sur ocsreports/index.php et cliquer à gauche sur l'icône Toutes les machines.

Pour l'outil IPDISCOVER contenu dans l'agent, installer le fichier suivant:

sudo apt-get install libc6-dev

1.4 Installation agent Windows

  • Dézipper OCSNG-Windows-Agent-2.0.5.zip et installer les fichiers .exe:
    • OCS-NG_Windows_Agent_Setup.exe: installe l'agent Windows, soit en tant que service Windows, soit en tant qu'application tierce.
  • OcsLogon.exe: installe l'agent en téléchargeant les binaires depuis le serveur de communication (ocsagent.exe), ou lance l'agent si ce dernier est déjà installé sans utilisation du service Windows. OcsLogon installera l'agent en tant que service ou en tant qu'application en se basant sur les commutateurs de ligne de commande.

A contrôler.

Dans la séquence d'installation de l'Agent (fenêtre d'installation OCS Server properties), entrer l'URL du serveur avec son adresse IP. La documentation OCS indique

http://adresse-serveur/ocsinventory

Documentation Windows sur http://www.ocsinventory-ng.org/en/download/download-agent.html

1.5 OCSinventory-agent

1.5.1 Linux

On consulte l'inventaire OCS sur l'URL suivante: http://localhost/ocsreports/index.php (Identifiants: admin/admin)

Au premier lancement, le logiciel rappelle deux choses:

  • supprimer le fichier d'installation devenu inutile:
sudo rm -fi /usr/share/ocsinventory-reports/install.php
  • changer le mot de passe par défaut via un bouton violet en haut à droite.

1.5.1 Windows

  • Cliquer sur l'icône de l'applet OCS en bas à droite de l'écran et choisir "Exécuter l'agent OCS maintenant".
  • On peut voir le contenu de l'inventaire de la machine en choisissant "Afficher les informations de l'inventaire".

2. GLPI

Solution open-­source de gestion de parc informatique, GLPI (Gestion Libre de Parc Informatique) est une application pour gérer l’ensemble des problématiques de gestion de parc informatique : de la gestion de l’inventaire des composantes matérielles ou logicielles d’un parc informatique à la gestion de l’assistance aux utilisateurs.

2.1 Installation des paquets

Deux solutions:

2.1.2 Installation par Internet

  • Installer d'abord les paquets suivants: wget, apache2, php5, mysql-server, php5-mysql.
sudo apt-get install wget apache2 php5 mysql-server php5-mysql 
sudo tar -zxvf glpi-*.tar.gz -C /opt
  • Changer les droits sur glpi
sudo chown -R www-data /opt
  • Vérifier les droits en 777 de /opt/glpi/files et /opt/glpi/config
ls -l /opt/glpi 

2.1.3 Installation par les dépôts Ubuntu

  • GLPI est dans les dépôts, il suffit de l'installer par Synaptic ou en ligne de commande:
sudo apt-get install glpi
  • En fin d'installation, il est demandé de lancer un navigateur Web pour finir l'opération avec l'adresse:
<adresse_serveur>/glpi
  • Les dépendances sont directement installées avec ce mode d'installation. GLPI est alors installé en /usr/share/glpi. Les dossiers files et config sont déjà en 777.
  • Attribuer les fichiers suivants à www-data:
sudo chown -R www-data:www-data /usr/share/glpi
sudo chown -R www-data /var/lib/glpi
sudo chown -R www-data /etc/glpi/config

2.2 Vérification PHP

  • Vérifier dans /etc/php5/apache2/php.ini qu'il y a bien
memory_limit = 128M
  • Relancer Apache
sudo service apache2 restart  

2.3 Configuration d'Apache

* Créer un dossier /etc/apache2/conf.d * Créer un fichier /etc/apache2/conf.d/glpi.conf

  • Ajouter ce code dans le fichier
Alias /glpi /opt/glpi

<Directory /opt/glpi>
	Options FollowSymLinks
	AllowOverride All 
	Order Allow,Deny
	Allow From All
</Directory>

Redémarrer le serveur Apache

sudo service apache2 restart

Si on installe glpi par les dépôts, il faut introduire dans la partie Virtualhost de /etc/apache2/sites-available/default:

Alias /gpli /usr/share/glpi

	<Directory /usr/share/glpi>
        Order allow,deny
        Allow from all
	DirectoryIndex index.php
	Options FollowSymLinks
	AllowOverride Limit Options FileInfo
	</Directory>

2.6 Lancement/Connexion

  • Lancer l'installation proprement dite de GLPI en entrant dans un navigateur Web l'URL.
  • En local
http://localhost/glpi  # si on est sur le poste GLPI
http://adresse_serveur/glpi  # si on est sur un poste du réseau
http://localgost:<port_redirection>/glpi  # connexion distante avec tunnel SSH

  • Au cours de l'installation, préciser:
    • Choix de la langue
    • Acceptation licence
    • Installation
    • Remplir les champs (serveur = localhost ; user = root ; pass = *)
    • Sélectionner "Create a new ….." et taper dans la zone glpi
    • Terminer
  • A distance, la connexion se fait à travers un tunnel sécurisé, en deux temps:
    • Connexion SSH
      ssh <adresse_IP> -p port_SSH -l 8080:localhost:80
    • Entrer l'URL suivante dans un navigateur Web
      localhost:8080/glpi

2.7 Utilisation

A partir du poste GLPI, par exemple, entrer http://localhost/glpi dans un navigateur Web:

Les identifiants sont:

  • Login: glpi
  • Pass: glpi

L'inventaire des ordinateurs se présente ainsi:

Glpi s'interface sur OCS Inventory pour récupérer les éléments des ordinateurs du réseau ayant OCSinventory-agent installé (voir plus haut).

2.8 Démonstration

Se reporter sur http://demo.glpi-project.org/

  • Pour l’espace administrateur (Interface technique) :
    • Login : admin
    • Pass : admin
  • Pour l’espace normal (pas de droit d’attribution d’intervention) :
    • Login : normal
    • Pass : normal

3. Connexion GLPI / OCSInventory NG

GLPI s'interface nativement avec l'outil d'inventaire OCSInventory NG. Cela permet de :

  • créer automatiquement les matériels (Ordinateurs, imprimantes, écrans, etc)
  • suivre les mises à jour des matériels

La suite du document détaille la configuration de GLPI en mode mono-entité (configuration par défaut de GLPI). Une partie sur la gestion de l'import OCS en mode multi-entités est disponible à la fin.

Principes généraux de l'import OCS

Le processus d'import et de synchronisation des données est appelé import OCS, et met en jeu le module GLPI appelé Mode OCSNG. Celui-ci se fait par connexion directe depuis GLPI à la base de données d'OCS. Durant ces traitements, un certain nombre d'actions sont effectuées par GLPI. Les 2 plus importantes sont :

  • vérification des données à importer (afin d'éliminer les doublons)
  • import des données avec mise à jour de l'historique.

Paramètrage du Mode OCSNG

Par défaut, le mode OCSNG n'est pas activé. Pour pouvoir l'utiliser, il faut aller dans GLPI et sélectionner Configuration/Générale/Inventaire (en Anglais, Setup/General/Inventory), mettre Activer le mode OCSNG à Oui (ou Enable OCSNGMode à Yes) et cliquer sur Post en bas pour valider.

Le mode OCSNG doit permettre la connexion à la base de données d'OCSNG. Il est nécessaire d'indiquer dans un premier temps les paramètres suivants :

Paramètre Signification
Nom Nom du serveur OCS tel qu'il sera affiché dans les écrans de GLPI (déclaratif)
Hôte OCSweb Adresse de la machine hébergeant la base OCS
Nom de la base de données OCS Nom de la base de données d'OCS
Utilisateur de la base de données OCSweb Utilisateur MySQL pour se connecter à la base de données OCS
Mot de passe de la base de données OCSweb Mot de passe de l'utilisateur MySQL pour se connecter à la base de données OCS

L'utilisateur qui se connecte à la base OCS doit avoir le droit d'écrire sur certaines tables :

  • hardware : afin de mettre à jour le checksum d'OCS (champs qui indique quels sont les données modifiées sur la machine)
  • deleted_equiv : table qui liste les suppressions ou changement d'identifiants des machines dans OCS

Si les paramètres de connexion à la base OCS sont corrects :

  • le message "Connexion à la base de données OCS réussie Version et Configuration OCS NG valide" est inscrit à l'écran
  • on voit apparaître un 2ème écran, qui permet la configuration détaillée du processus d'import des données.

Options d'importation

Aller sur Setup/OCS mode/General information et cocher les options voulues pour l'import (Name, Operating System,…)

Paramètre Signification Commentaires
Limiter l'importation aux tags suivants (séparateur $, rien pour tous) Ne traite que les machines d'OCS qui ont un tag compris dans cette liste
Statut par défaut Statut des matériels importés depuis OCS (automatique)
Comportement lors de la déconnexion Indique comment les matériels attachés à un ordinateur sont traités lorsqu'ils sont déconnectés de celui-ci
Périphériques Type d'import des périphériques
Imprimantes Type d'import des imprimantes Privilégier le mode d'import global (pour éviter au possible les doublons)
Moniteurs Type d'import des moniteurs Pour la gestion des moniteurs, privilégier l'import unique ou unique sur numéro de série
Logiciels Type d'import des logiciels
Type de licence par défaut Quelle licence pour les logiciels à la création dans GLPI Par défaut, on laisse la valeur “global”
Licence « en règle » par défaut Indique si on considère qu'un logiciel remonté d'OCS est acheté ou pas
Utiliser le dictionnaire logiciel d'OCS Indique si l'on utilise la fonction de dictionnaire fournie par OCS Toujours laisser à NON si le dictionnaire n'est pas utilisé. Sinon aucun logiciel ne sera remonté. Dans tous les cas, préférez le dictionnaire de GLPI, plus complet et plus puissant
Base de registre Indique si GLPI doit importer les informations du registre Windows remontées par les agents OCS
Nombre d'éléments à synchroniser via le cron Indique le nombre de machines qui seront traitées par le mécanise de cron interne à GLPI Mettre la valeur à 0 si on utilise soit un import manuel, soit le plugin d'import en masse OCS

Pour l'item Réseau, le format est du type 192.168.1.0/24

Liaison automatique de machines

La liaison automatique permet de lier automatiquement une machine crée dans GLPI avec une machine remontant d'OCS.

Son fonctionnement est le suivant :

  • Une nouvelle machine remonte d'OCS (c'est à dire que la machine OCS n'est liée à aucune machine GLPI)
  • Une requête est faite dans GLPI afin de rechercher les machines potentielles qui ont les caractéristiques configurées dans le module de liaison (par exemple les machines avec le statut En stock et dont le numéro de série est identique)
    • Si une et une seule machine est retournée par la requête, alors la liaison est automatique entre la machine de GLPI et celle qui remonte d'OCS
    • Sinon création d'une nouvelle machine

La liaison automatique ne s'applique que lors de traitements automatiques (via le cron interne ou lors de l'utilisation du plugin d'import en masse OCS). En mode manuel, il faut utiliser l'option Lier de nouveaux ordinateurs à des ordinateurs existants.

Paramètre Signification Commentaires
Activer Liaison automatique Indique si le processus d'import tente de lier des machines OCS à des machines GLPI
IP Recherche de l'existance d'une machine dans GLPI par son adresse IP
MAC Recherche de l'existance d'une machine dans GLPI par son adresse MAC
Nom de la machine Recherche de l'existance d'une machine dans GLPI par son nom de machine Il est possible de rechercher seulement dans les machines n'ayant pas de nom dans GLPI ou ayant le même nom
Numéro de série Recherche de l'existance d'une machine dans GLPI par son numéro de série
Chercher les machines GLPI ayant le statut Recherche de l'existence d'une machine dans GLPI seulement parmi les machines de ce statut particulier

Modes d'import OCS disponibles

Il y a 3 manières d'importer les données de la base OCSNG :

  • manuelle : l'administration se fait dans Outils → Mode OCSNG. Trois options sont disponibles :
    • Importation de nouveaux ordinateurs — Si on commence avec une base vierge, sélectionner "Importation de nouveaux ordinateurs" et sélectionner les ordinateurs à importer dans GLPI.
    • Lier de nouveaux ordinateurs à des ordinateurs existants - Permet de fusionner une machine déjà présente dans GLPI avec une d'OCS
    • Synchronisation des ordinateurs déjà importés — Si on a déjà réalisé une des deux étapes ci-dessous, pour mettre à jour la base de GLPI depuis OCSInventory-NG, sélectionner "Synchronisation des ordinateurs déjà importés" et sélectionner les ordinateurs à mettre à jour dans la liste proposée.
  • cron interne : toutes les 5 minutes, le processus d'import est lancé par GLPI en tâche de fond,
  • plugin d'import en masse OCS: ce plugin permet de
    • suivre de manière graphique le processus d'import
    • dispose d'un script multi-threadé sur Unix, mono-threadé sous Windows pour optimiser cette tâche

4. Fusion Inventory

Fusion Inventory est né du projet OCS Inventory en changeant son architecture de fonctionnement : il n’y a plus de serveur central qui récupère les remontées d’inventaire des agents déployés sur les postes mais c’est directement GLPI qui se charge de cette tâche. Fusion Inventory se décompose donc en 2 éléments : le plugin qui s’intègre à GLPI et les agents à déployer sur les postes.

Nagios (pour mémoire)

Installation

Nagios est dans les dépots, on l'installe classiquement par

sudo apt-get install apache2 nagios3

Relancer Apache2

sudo service apache2 reload

Installer Nagios EventLog, client Nagios passif pour Windows, sur les postes Windows

Configuration

Il faut ensuite donner les droits d'accès aux utilisateurs en éditant le fichier/etc/nagios3/cgi.cfg. Les lignes intéressantes sont les suivantes; les utilisateurs (entrés à l'aide de htpasswd) sont séparés par des virgules.

authorized_for_system_information indique les utilisateurs pouvant voir l'état des services
authorized_for_configuration_information indique les utilisateurs pouvant voir la configuration de serveur Nagios
authorized_for_system_commands indique les utilisateurs pouvant exécuter des commandes systèmes au travers de l'interface de Nagios
authorized_for_all_services indique les utilisateurs pouvant voir l'état de tous les services (par défaut, on voit uniquement les services pour lesquels l'utilisateur est une personne de contact)
authorized_for_all_hosts idem pour les hôtes (les machines)
authorized_for_all_service_commands indique les utilisateurs pouvant exécuter des commandes pour tous les services (par défaut, on peut exécuter des commandes uniquement sur les services pour lesquels l'utilisateur est une personne de contact)
authorized_for_all_host_commands idem pour les hôtes (les machines)
Configuration de base
  • Garder dans le dossier « /etc/nagios3/ » que le fichier « nagios.cfg » (c'est le seul « .cfg » nécessaire dans ce dossier), on mettra tout dans un dossier à créer pour l'occasion :
sudo mkdir -v /etc/nagios3/conf.d
  • Déplacer tous les fichiers « .cfg » (sauf « nagios.cfg » et « cgi.cfg ») dans ce dossier.
sudo mv /etc/nagios3/commands.cfg /etc/nagios3/resource.cfg  /etc/nagios3/conf.d/
  • Editer le fichier /etc/nagios3/nagios.cfg
sudo vi /etc/nagios3/nagios.cfg

Ajouter en ligne44

cfg_dir=/etc/nagios3/conf.d/
  • Vérifier impérativement /etc/nagios3/nagios.cfg après chaque changement
sudo nagios3 -v /etc/nagios3/nagios.cfg

Zabbix

La gestion d'un parc de serveur est un travail de chaque instant. Un bon administrateur système doit savoir à tout moment l'état des différentes machines et des différents services.

Pour se simplifier le travail, il faut utiliser un moniteur de supervision. Le but d'un tel programme est de surveiller les services et les machines se trouvant sous sa responsabilité. Si un problème survient, le moniteur de supervision prévient (email, SMS, etc.).

Installation serveur

Installation des paquets communs requis à la mise en place d’un composant Zabbix :

sudo apt-get install ssh wget man vim build-essential checkinstall

Pour un serveur, installer les paquets zabbix-agent, zabbix-frontend-php et zabbix-server-mysql, Ubuntu se chargera d'ajouter les dépendances requises pour PHP et MySQL:

sudo apt-get install zabbix-agent zabbix-frontend-php zabbix-server-mysql 

Configuration

Activer le serveur zabbix

sudo service zabbix-server restart

Le serveur renvoie "zabbix_server is disabled in /etc/default/zabbix-server".

Pour l'activer, éditer le fichier /etc/default/zabbix-server pour corriger: <coder>START=yes</code>

Redémarrer le serveur :

sudo service zabbix-server restart

Consulter les logs du serveur :

tail -100 /var/log/zabbix-server/zabbix_server.log

L'observation des logs montre que le serveur Zabbix ne peut pas se connecter à la base de données Mysql, la base n'est pas remplie, n'est pas paramétrée, et la configuration de Zabbix n'est pas terminée.

Démarrer la base mysql :

mysql -uroot -p

Donner le mot de passe root de mysql

Créer la base de données zabbix, l'utilisateur mysql zabbix et changer le mot de passe:

mysql > create database zabbix;
mysql > grant all privileges on zabbix.* to zabbix@localhost identified by 'zabbix';

Si besoin changer le mot de passe de l'utilisateur « zabbix » crée ci-dessus (par défaut c'est « zabbix »):

mysql > USE mysql ;
mysql > SET PASSWORD FOR 'zabbix'@'localhost' = PASSWORD('<mot-passe_zabbix>');
mysql > FLUSH PRIVILEGES ;

Quitter la console mysql

mysql > exit

Structure de la BDD zabbix

  • Décompresser, dans l'ordre, les fichiers schema, images et data de /usr/share/zabbix-server-mysql
zcat /usr/share/zabbix-server-mysql/schema.sql.gz | mysql -uzabbix -p<motdepassezabbix> zabbix
zcat /usr/share/zabbix-server-mysql/images.sql.gz | mysql -uzabbix -p<motdepassezabbix> zabbix
zcat /usr/share/zabbix-server-mysql/data.sql.gz | mysql -uzabbix -p<motdepassezabbix> zabbix 
  • Configurer les paramètres du serveur en éditant le fichier de configuration /etc/zabbix/zabbix_server.conf
DBPassword=<motdepassemysql>
  • Relancer le serveur
sudo service zabbix-server restart
  • Pour confirmer que le serveur fonctionne correctement, la commande:
tail -100 /var/log/zabbix-server/zabbix_server.log

Interface zabbix

Créer un fichier de configuration Apache2 dédié zabbix-server

sudo vi /etc/apache2/conf.d/zabbix-server
# Directives pour zabbix serveur

# Define /zabbix alias, this is the default
<IfModule mod_alias.c>
    Alias /zabbix /usr/share/zabbix
</IfModule>

<Directory /usr/share/zabbix>
        Options Indexes FollowSymLinks MultiViews
        AllowOverride None
        Order allow,deny
        allow from all
</Directory>
sudo ls -l /etc/apache2/conf.d/zabbix-server
-rw-r--r-- 1 root root 296 Mar  5 13:47 /etc/apache2/conf.d/zabbix-server

Connexion

Il est maintenant possible de se connecter avec son navigateur via http://adress_ip_du_serveur

Une fois connecté sur l'interface web, il n'y a plus qu'à suivre les instructions, et remplir les champs en fonction de la configuration.

Installation des clients

Il est possible de ne rien installer sur les PC clients. Cependant, la liste des informations disponibles sera plus limitée. L'installation du client Zabbix sur les PC permet de donner à Zabbix toute sa puissance.

Clients Linux

Installer le paquet zabbix-agent

sudo apt-get install zabbix-agent

Editer le fichier /etc/zabbix/zabbix_agentd.conf pour y indiquer l'adresse IP dans la variable "Serveur".

Clients Windows

  • Télécharger l'agent.
  • Créer le fichier c:\zabbix_agentd.conf contenant la ligne Server=xxx.xxx.xxx.xxx où xxx.xxx.xxx.xxx est l'adresse IP du serveur Zabbix.
  • Ouvrir la ligne de commande Windows, se placer dans le répertoire contenant le fichier téléchargé puis lancer la commande suivante :
zabbix_agentd.exe --install
  • Lancer le service en lançant la commande :
zabbix_agentd.exe --start

Rappels BDD

MySQL

  • Pour entrer en root dans MySQL
mysql -u root -p  # répondre avec le mot de passe root de MySQL
  • Ensuite, pour voir les BDD présentes
 > SHOW databases;
  • Utiliser une BDD/changer de BDD
 > USE <BDD>;
  • Créer un utilisateur
 > CREATE USER nom_utilisateur@localhost;
  • Donner des droits sur une base
 > GRANT ALL ON <nom_base>.* TO <nom_utilisateur>@localhost;

PHPmyadmin

  • Installation
sudo apt-get install phpmyadmin
  • Pour le lancer, on entre dans un navigateur,

- soit sur le serveur lui-même:

localhost/phpmyadmin/        # pour une BDD enregistrée du serveur

- soit en local:

IP_serveur/phpmyadmin/     # pour une BDD enregistrée en local

- soit à distance en deux temps, à travers un tunnel sécurisé:

Documentation

inventaire.txt · Dernière modification: 2016/01/12 17:38 par g.rnd@free.fr