Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Accueil

Menu Linux

Menu Windows

iPhone

Raspberry

I. Partie LINUX

  • Préliminaire

Introduction Linux

LiveCD Linux

  • Installation

LiveCD Ubuntu

Installation Ubuntu

Ubuntu Studio

Cubuntu

Ubuntu-Mate

Ubuntu sur Netbook

Installation sur support USB

Installation sur support USB

Installation sans CD-ROM

Installation Second Ubuntu

Réinstallation sur mono-partition

Installations, mises à jour

Réinstallation/Migration version Ubuntu

Conversion Desktop->Serveur

Applications Ubuntu

Documentation-Aides

  • Aller plus loin

Arborescence Ubuntu

Recherche Ubuntu

Edition Linux

Shell/Terminal/Super Utilisateur

Commandes Linux (1)

Commandes Linux (2)

Utilisateurs, groupes, droits

Imprimante/Scanner Linux

Compression-Archivage

Déplacer le /home

Fusion de deux /homes

Changement d'ordinateur

Bureau-Gnome

Environnement graphique

Imagemagick

Dokuwiki

Second Dokuwiki

  • Réseau

Connexion Linux

Réseau Linux

Partage connexion

Paramétrage routeur

Répéteur Wifi

Analyse Réseau - Gestion parc

Partages Linux

Partage anonyme Samba

Exemple Partage Samba

Fichier partage Samba

Exemple Réseau NFS

Webmin

Usermin

Transferts Linux

Contrôle à distance

Contrôle à distance Linux

Authentification SSH

Ajaxplorer

Analyse Réseau - Gestion parc

Thunderbird sur un réseau

Inventaire informatique

Disque-Réseau

Serveur NAS DNS320

Disque USB

Serveur Linux

Serveur Ubuntu

Changement de serveur

Diffusion Multmedia

Serveur Proxy

Serveur de Proxy

Management serveur HP Proliant G6

OpenVPN

Sécurité Linux

Wake-on-LAN

Migration Linux Petite entreprise

Ubuntu One

  • Courrier

Courrier en Terminal

Hébergement comptes

  • Utiliser des applications Windows ou d'autres OS

Virtualisation (1): VirtualBox

Virtualisation (2): Proxmox

Wine: Applications Windows sous Linux

  • Téléphonie VOIP

Asterisk, TrixBox

Elastix

Routeur double Wan

  • Maintenance, dépannage

Sauvegarde

Sauvegarde Linux(1): Backup-Manager

Sauvegarde Linux(2)

Sauvegarde Partitions

Sauvegarde Nuage

Synchronisation Linux

Automatisation tâches cron

Rsyncd

Dépannage Ubuntu

Antivirus Linux

Spam & Publicité

Grub

Grub2

Grub-rescue

Partitions Linux

Fichier fstab

LVM

RAID

Installation RAID1

Installation RAID sur installation Ubuntu

Récupération de fichiers, partitions

  • BDD

BDD Linux

Access/MySQL

Talend Open Studio

II. Partie commune

Présentation

  • Internet/Réseau

Navigation Internet

Thunderbird (1)

Thunderbird (2)

Thunderbird (3)

Courrier GMail

Jabber

Fonctions Freebox

  • Création de site/blog

Joomla

Blog: Dotclear

Dreamweaver

  • Bureautique

OpenOffice/LibreOffice

  • Graphisme

Picasa

  • Photo

Photo: Théorie

Photo: Pratique

Diaporama, site photos

Retouche: Gimp

  • Gravure

Gravure CD

  • Vidéo

YouTube

  • BDD

BDD Linux

Access/MySQL

Gestion Bibliothèque/Archives

Généalogie

Redmine

III. Partie WINDOWS

  • Préliminaire

Logiciels Windows

Utilitaires Windows

Commandes DOS

  • Internet

Connexion Internet

Export OutlookExpress

Changement d'ordinateur

Agenda

Exploration/Dépannage Internet

  • Réseau

Partage Connexion

Partage Fichiers

Partage Imprimante

Transfert Fichiers

Transfert Windows

Analyse Réseau Windows

  • Dépannage

Prévention-dépannage Windows

  • Divers

Anti-virus

Installation périphérique Windows

Partitions Windows

Organisation disque dur

Sauvegarde-Synchronisation Windows

Putty

Contrôle à distance

BDD Windows

IV. Divers

Liseuse Kindle

fstab

Fichier de configuration FSTAB

Fstab

Le fichier fstab (File Systems Table) est la table des différents systèmes de fichiers sur un ordinateur sous Linux. Il contient la liste:

  • de tous les disques utilisés
  • des partitions de ces disques à monter au démarrage.

Après une installation, il ne comprend que les partitions Ubuntu de l'installation (racine, /home…).

Pour chaque partition, il indique comment elle sera utilisée et intégrée à l’arborescence du système de fichiers global (c'est-à-dire le point de montage). Il est enregistré dans le fichier /etc/fstab.

Ce fichier doit être corrigé si on ajoute, si on retire, si on redimensionne ou si on déplace une partition. De même, qu'il faut mettre à jour Grub (par la commande sudo update-grub)

Exemple de fichier

# /etc/fstab: static file system information.
#
# <file system>                           <mount point>   <type>       <options>                  <dump>  <pass>
proc                                      /proc           proc         defaults                   0       0
# /dev/hda3
UUID=519df5fc-2bb7-4768-8c62-0b9d6a66f958 /               ext3         defaults,errors=remount-ro 0       1
# /dev/hda4
UUID=de129681-9a93-4404-ae62-d956d80422f6 /home           ext3         defaults                   0       2
# /dev/hda1
UUID=286CE3566CE31CF6                     /media/hda1     ntfs         defaults,umask=007,gid=46  0       0
# /dev/hdb1
UUID=20785CD6785CABF2                     /media/hdb1     ntfs         defaults,umask=007,gid=46  0       0
# /dev/hdb5
UUID=43B1-734F                            /media/hdb5     vfat         defaults,utf8,umask=007,gid=46 0       0
# /dev/hda2
UUID=85aaeafc-9207-41a6-a43c-a253db7e9f93 none            swap         sw                         0       0
/dev/hdc                                  /media/cdrom0   udf,iso9660  user,noauto,exec           0       0
/dev/hdd                                  /media/cdrom1   udf,iso9660  user,noauto,exec           0       0

L'exemple peut paraître compliqué, le voici plus lisible sous forme de tableau.

# /etc/fstab: static file system information
#
# filesystem mountpoint type options dump pass
proc /proc proc defaults 0 0
# /dev/hda3
UUID=519df5fc-2bb7-4768-8c62-0b9d6a66f958 / ext3 defaults,errors=remount-ro 0 1
# /dev/hda4
UUID=de129681-9a93-4404-ae62-d956d80422f6 /home ext3 defaults 0 2
# /dev/hda1
UUID=286CE3566CE31CF6 /media/hda1 ntfs defaults,umask=007,gid=46 0 0
# /dev/hdb1
UUID=20785CD6785CABF2 /media/hdb1 ntfs defaults,umask=007,gid=46 0 0
# /dev/hdb5
UUID=43B1-734F /media/hdb5 vfat defaults,utf8,umask=007,gid=46 0 0
# /dev/hda2
UUID=85aaeafc-9207-41a6-a43c-a253db7e9f93 none swap sw 0 0
/dev/hdc /media/cdrom0 udf,iso9660 user,noauto,exec 0 0
/dev/hdd /media/cdrom1 udf,iso9660 user,noauto,exec 0 0
  • Le symbôle dièze # indique une ligne de commentaires.
  • La première colonne indique le nom du périphérique ou les autres moyens de localiser la partition (UUID) ou la source de données. Exemple:
    • /dev/hda1 pour la première partition du premier disque IDE,
    • /dev/cdrom pour un CD-ROM,
    • /dev/sda1 pour la première partition d’un disque Serial ATA ou USB ou SCSI
    • /dev/fd0 pour une disquette 3 pouce 1/2.
  • La deuxième colonne indique le point de montage dans l’arborescence du système de fichiers global. Exemple :
    • /var : Partition contenant les données des applications
    • /log : Partition contenant les journaux historisant les évènements
    • /tmp : Partition contenant les fichiers et répertoires temporaires
    • /mnt/WinVista (ou /media/WinVista) pour un ordinateur en multiboot : la partition NTFS
  • La troisième colonne indique le type de système de fichiers ou l’algorithme utilisé pour l’interpréter.

Pour le cas particulier de NTFS, sur la plupart des distributions linux de 2006, seul le support en lecture est en général prévu sauf pour Ubuntu 7.10 qui incorpore ntfs-3g.

  • La quatrième colonne donne les options, par exemple elle indique si le système de fichiers correspondant doit être monté au boot.
  • Les cinquième et sixième colonnes fixent les options de dump et de pass utilisées pour les sauvegardes (dump) et l'ordre de vérification au démarrage. Laisser impérativement les valeurs par défaut. Si on ajoute manuellement des partitions par la suite, les valeurs de <pass> doivent rester à
    • 1 pour la racine,
    • 2 pour les autres partitions UNIX,
    • 0 (pas de vérificatiion) pour le swap et les partitions windows.

Pour avoir une liste plus exhaustive sur ce fichier de configuration, utiliser la commande man.

Après tout changement dans le fstab, démonter et remonter les partitions pour que la modification prenne effet sans devoir redémarrer:

sudo umount -a
sudo mount -a

Le seul cas d'intervention dans fstab est l'ajout/suppression/déplacement d'une partition. Exemple du déplacement du /home (se reporter au chapitre correspondant):

sudo nano /etc/fstab

Ajouter une ligne du type:

/dev/hdb1          /home         ext3      defaults        0       2

Supprimer (ou commenter, cela vaut mieux) l’ancienne ligne (si elle existait) contenant :

/dev/home_actuel   /home         ext3      defaults        0       2

Démonter la nouvelle partition :

umount /dev/hdb1

Remonter toutes les partitions selon fstab :

sudo mount -a
Attention. A partir d'Ubuntu 8.04, l'appellation de tous les disques durs internes ( IDE, SATA ou SCSI) est devenue sda ou sdb au lieu de hda, hdb (voir copies d'écran au § suivant.

Options de fstab

Les options sont séparées entre elles par une virgule.

Tableau des principales options:

  • _netdev: attendre que le réseau soit opérationnel avant de tenter le montage du disque
  • atime/noatime: mettre/ne pas mettre à jour la date d'accès à chaque accès
  • auto: montage automatique à la commande mount -a
  • noauto: pas de montage automatique au boot (qui ferait planter en l'absence de l'élément)
  • nofail: montage si présent et ignore si absent. Evite des messages d'erreur au boot de périphériques mobiles
  • defaults: équivalent à rw,suid,dev,exec,auto,nouser,async
  • dev/nodev: interprète/n'interprète pas les fichiers device
  • exec/noexec: permet/ne permet pas l'exécution de programmes
  • guest: permission accordée aux utilisateurs normaux
  • group: permet aux membres du groupe de onter la partition
  • nosuid: les bits SetUID et SetGID ne sont pas pris en compte
  • ro (read only): accès en lecture seulement
  • rw (read write): accès en lecture et écriture
  • setuid : les bits SetUID et SetGID sont pris en compte
  • suid: permet à l'identifiant-utilisateur de prendre effet
  • supermount: mount automatique quand un accès est demandé
  • sync/async: i/o synchrones/asynchrones (par exemple une copie peut être différée)
  • user/nouser: permission accordée aux users ordinaires/au seul root de lancer un mount
  • users: permet aux utilisateurs normaux le montage

Pour plus d'informations, consulter le site Ubuntu http://doc.ubuntu-fr.org/installation/mount_fstab

Disques SSD

La fonction TRIM permet d'indiquer à un disque SSD quels blocs de données ne sont plus considérées en service et peuvent être effacées. Pour vérifier que TRIM est actif, lancer la commande:

sudo hdparm -I /dev/sda | grep "TRIM supported"  # où sda est le disque SDD
	   *	Data Set Management TRIM supported (limit 8 blocks)

L'utilisation de l'option "discard" dans le fichier fstab est déconseillée.

UUID : Universal Unique IDentifier

Dans le fichier fstab, on peut toujours remplacer l'identifiant UUID d'une partition par /dev/sdx. Donc quand on rajoute une ligne pour une nouvelle partition, c'est très simple.

Sinon, pour connaître les UUID, il existe des commandes:

  • ls -l /dev/disk/by-uuid/  # pour avoir tous les UUIDs

  • On peut aussi utiliser la commande blkid. Mais, attention aux guillemets avant de copier les UUIDs dans /etc/fstab:
sudo blkid   # pour avoir les UUIDs de toutes les partitions

S'il y a eu des changements dans les partitions, il est nécessaire de commencer par régénèrer les données en fonction des partitions présentes avec sudo blkid -g. La configuration est enregistrée dans le fichier /etc/blkid.tab. L'utilisation devient alors:

sudo blkid -g  && sudo blkid  # efface d'abord les partitions anciennes et régénère les données
  • La commande blkid -o list affiche un résultat agréable à lire:
~$ sudo blkid -o list
device         fs_type label    mount point        UUID
----------------------------------------------------------------------------------------
/dev/sda1      ntfs    XP       /media/XP          90607BEC607BD804
/dev/sda2      ext4    12.10    (not mounted)      5867b2d2-b987-4dff-aaf4-982628ea7ad7
/dev/sda3      swap             <swap>             39e2e82c-4d6c-4619-85f9-b171d0a824de
/dev/sda5      ext3    10.04    /media/10.04       44a04180-082c-4fa7-bafe-1f5a273c43ee
/dev/sda6      ext3    h10.04   /media/h10.04      eaead6e8-fc1b-4a01-a1c4-256eee1cfc7c
/dev/sda7      ext3             /                  cd2d562d-3d64-4b7f-8a7e-282e6e9d66db
/dev/sda8      ext3    Backup   /media/Backup      58e33b26-4dda-4c41-9a13-38ca67cf7955
/dev/sdb1      ext3    DONNEES430 /media/DONNEES430 09adc103-92b2-45e6-b9e6-b09ab426c7cb
/dev/sdb3      ext4    hPrecise /media/hPrecise    674d3cca-65b2-47b0-8988-5e178ef653cd
/dev/sdb5      ext4    Precise  /media/Precise     d30ee2d2-40fb-402a-a8ee-e13a225e749f
/dev/sdb6      ext4    hRaring  /home              c0f6b820-43f8-4080-a1ac-fabc28b32e05
/dev/sdb7      swap             <swap>             2fe51e0e-26c2-47de-ae37-433fcb70b605
/dev/sdb8      ext3    sdb8     /media/sdb8        2dbfb68f-0caa-433c-80ad-25cd6391a606
/dev/sdc1      ext3    DONNEES440 /media/DONNEES440 3d3b1c73-4215-4a34-92c7-789b39644dc3
/dev/sdc5      ext3    New      /media/New         e8f32371-6224-405b-ab22-d82deac300a7
/dev/sdd1      ntfs    DONNEES450 /media/DONNEES450 1ECC8C861A52B3A6
/dev/sdd5      ext4    DATA     /media/DATA        4f71da59-5cf8-4ae8-a709-cb20a2a31daa

Accès Windows

Pour les accès aux partitions Windows et FAT32, consulter la documentation http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/comment_acceder_a_ses_partitions_windows

mount

  • La commande mount est utilisée pour monter soi-même une partition ou un disque qui ne figure pas dans le fichier fstab. Elle est de la forme:
sudo mount -t ext3 /dev/sdxy /media/Point_Montage
  • On peut aussi introduire une commande de montage dans le fichier /etc/rc.local pour lancer un montage au démarrage sans le faire faire par le fstab (qui peut dans certains cas, bloquer la séquence de démarrage, en particulier pour un disque USB). Ajouter la ligne de montage en fin de fichier, avant exit 0:
~$ sudo nano /etc/rc.local
....
mount -t ext3 UUID=f68f6797-0e90-4e14-a9a8-e72b09805824   /home/ftpbackup

exit 0

Disk-Manager

Si l'édition du fichier parait rébarbative, il existe un moyen de s'éviter des maux de tête en utilisant Disk-Manager qui a un interface graphique (se reporter à la page Gestionnaire de disque).

Disque dur USB

  • Pour les disques durs externes, il est conseillé d'utiliser les options suivantes: user,users,id=XXX,auto,ro,exec (Prendre l'UID correspondant au login de l'administrateur (à prendre dans /etc/group).
  • Disque NTFS
    • Montage manuel : démonter puis remonter un système de fichiers avec des options modifiées, comme umask=000
administrateur@ordinateur:~$ sudo mount -o remount,umask=000 -t ntfs <point_montage> 
  • Montage automatique, en ajoutant ou modifiant une règle de montage dans le fichier /etc/fstab
UUID=<uuid du système de fichiers>     <point_montage>     defaults,noauto,umask=000     0     0 

Montage périphérique amovible

Page intéressante sur le site Coagul, http://www.coagul.org/spip.php?article486

fstab.txt · Dernière modification: 2016/10/23 18:21 par g.rnd@free.fr