Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Accueil

Menu Linux

Menu Windows

iPhone

Raspberry

I. Partie LINUX

  • Préliminaire

Introduction Linux

LiveCD Linux

  • Installation

LiveCD Ubuntu

Installation Ubuntu

Ubuntu Studio

Cubuntu

Ubuntu-Mate

Ubuntu sur Netbook

Installation sur support USB

Installation sur support USB

Installation sans CD-ROM

Installation Second Ubuntu

Réinstallation sur mono-partition

Installations, mises à jour

Réinstallation/Migration version Ubuntu

Conversion Desktop->Serveur

Applications Ubuntu

Documentation-Aides

  • Aller plus loin

Arborescence Ubuntu

Recherche Ubuntu

Edition Linux

Shell/Terminal/Super Utilisateur

Commandes Linux (1)

Commandes Linux (2)

Utilisateurs, groupes, droits

Imprimante/Scanner Linux

Compression-Archivage

Déplacer le /home

Fusion de deux /homes

Changement d'ordinateur

Bureau-Gnome

Environnement graphique

Imagemagick

Dokuwiki

Second Dokuwiki

  • Réseau

Connexion Linux

Réseau Linux

Partage connexion

Paramétrage routeur

Répéteur Wifi

Analyse Réseau - Gestion parc

Partages Linux

Partage anonyme Samba

Exemple Partage Samba

Fichier partage Samba

Exemple Réseau NFS

Webmin

Usermin

Transferts Linux

Contrôle à distance

Contrôle à distance Linux

Authentification SSH

Ajaxplorer

Analyse Réseau - Gestion parc

Thunderbird sur un réseau

Inventaire informatique

Disque-Réseau

Serveur NAS DNS320

Disque USB

Serveur Linux

Serveur Ubuntu

Changement de serveur

Diffusion Multmedia

Serveur Proxy

Serveur de Proxy

Management serveur HP Proliant G6

OpenVPN

Sécurité Linux

Wake-on-LAN

Migration Linux Petite entreprise

Ubuntu One

  • Courrier

Courrier en Terminal

Hébergement comptes

  • Utiliser des applications Windows ou d'autres OS

Virtualisation (1): VirtualBox

Virtualisation (2): Proxmox

Wine: Applications Windows sous Linux

  • Téléphonie VOIP

Asterisk, TrixBox

Elastix

Routeur double Wan

  • Maintenance, dépannage

Sauvegarde

Sauvegarde Linux(1): Backup-Manager

Sauvegarde Linux(2)

Sauvegarde Partitions

Sauvegarde Nuage

Synchronisation Linux

Automatisation tâches cron

Rsyncd

Dépannage Ubuntu

Antivirus Linux

Spam & Publicité

Grub

Grub2

Grub-rescue

Partitions Linux

Fichier fstab

LVM

RAID

Installation RAID1

Installation RAID sur installation Ubuntu

Récupération de fichiers, partitions

  • BDD

BDD Linux

Access/MySQL

Talend Open Studio

II. Partie commune

Présentation

  • Internet/Réseau

Navigation Internet

Thunderbird (1)

Thunderbird (2)

Thunderbird (3)

Courrier GMail

Jabber

Fonctions Freebox

  • Création de site/blog

Joomla

Blog: Dotclear

Dreamweaver

  • Bureautique

OpenOffice/LibreOffice

  • Graphisme

Picasa

  • Photo

Photo: Théorie

Photo: Pratique

Diaporama, site photos

Retouche: Gimp

  • Gravure

Gravure CD

  • Vidéo

YouTube

  • BDD

BDD Linux

Access/MySQL

Gestion Bibliothèque/Archives

Généalogie

Redmine

III. Partie WINDOWS

  • Préliminaire

Logiciels Windows

Utilitaires Windows

Commandes DOS

  • Internet

Connexion Internet

Export OutlookExpress

Changement d'ordinateur

Agenda

Exploration/Dépannage Internet

  • Réseau

Partage Connexion

Partage Fichiers

Partage Imprimante

Transfert Fichiers

Transfert Windows

Analyse Réseau Windows

  • Dépannage

Prévention-dépannage Windows

  • Divers

Anti-virus

Installation périphérique Windows

Partitions Windows

Organisation disque dur

Sauvegarde-Synchronisation Windows

Putty

Connexion-SSH-Windows

Contrôle à distance

BDD Windows

IV. Divers

Liseuse Kindle

depannage_windows

Dépannage Windows

Cette partie présente les opérations à faire pour réparer un ordinateur dont le système donne des signes de faiblesse inquiétants, sans recourir encore aux options plus féroces de réinstallation, de "recovery" dangereuses pour les données et les programmes installés et encore moins à la solution radicale, mais efficace, du reformatage.

Réparation Windows

En théorie, il existe sur le CD-ROM d'installation Windows une fonction réparation. Elle peut toujours être lancée à titre d'essai, mais l'expérience montre qu'elle n'apporte de solution que rarement.

On y accède en choisissant l'option dans le tout-premier menu de démarrage du CD-ROM.

Restauration Windows

Point de restauration

Windows XP utilise des "points de restauration" pour revenir à un état antérieur. Cette option permet de revenir à une configuration stable. Ce n'est pas une réinstallation du système. Seuls les fichiers modifiés sont restaurés tels qu'ils étaient lors de la création du point de restauration.

Certains points de restauration sont créés automatiquement (installation ou désinstallation de logiciels) mais il est possible d'en créer d'autres au besoin soi-même.

Contenu

Seuls les fichiers système sont sauvegardés et, éventuellement, restaurés. Les fichiers personnels (documents texte, images, sons, …) ne sont pas pris en compte. La création d'un point de restauration ne constitue donc nullement une sauvegarde des données personnelles !

Par voie de conséquence :

  • Utiliser les points de restauration sans crainte de perdre des fichiers personnels.
  • Il est fortement conseillé de sauvegarder à part l'ensemble de ses documents (CD, DVD, disques durs externes) pour se prémunir de tout désastre possible.

Paramétrage

Faire un clic droit sur le Poste de travail

  • Choisir dans le menu Propriétés (en bas),
  • Aller dans l'onglet Restauration du système,
  • Se positionner sur le disque dur de démarrage, puis
    • Cliquer sur Paramètres,
    • Selon, cocher ou décocher Désactiver la Restauration du système sur ce lecteur. Valider.

Création d'un point de restauration

Quand on décide d'installer quelque chose de très nouveau ou potentiellement dangereux pour le système, il est bon de garder prudence et donc de créer soi-même un point de restauration (au cas où le système ne le ferait pas de lui-même).

  • Aller dans le Menu Démarrer/Programmes,
  • Ensuite dans Accessoires et enfin dans Outils système,
  • Choisir Restauration du système,
  • Sélectionner Créer un point de restauration. Cliquer sur Suivant,
  • Entrer un nom pour le point de restauration : par exemple, nom de l'installation et date,
  • Cliquer sur Créer et le point de restauration se crée automatiquement.

Restauration

Windows XP

  • Aller dans le Menu Démarrer/Programmes,
  • Ensuite dans Accessoires/Outils système,
  • Choisir Restauration du système,
  • Sélectionner Restaurer mon ordinateur à une heure antérieure. Cliquer Suivant,
  • Choisir dans le calendrier affiché la date du point de restauration (à gauche),
  • Choisir dans la liste de droite (si un choix est possible) le point de restauration précis. Cliquer sur Suivant.

Le système redémarre pour restaurer les fichiers-systèmes modifiés.

Conseil de la Pallice

Si la restauration n'a pas donné satisfaction, recommencer l'opération à partir d'un point plus ancien.

Windows Seven

  • Ouvrir Panneau de Configuration/Sauvegarder et restaurer
  • Cliquer sur Restaurer les paramètres-système de votre ordinateur et sur Ouvrir la Restauration du système
  • Un tableau s'ouvre avec les points de restauration disponibles
  • Par curiosité, cliquer sur Recherche des programmes et pilotes concernés pour voir l'intérêt du point sélectionné
  • Choisir l'un des points en fonction du besoin

Mode Secours

Si l'état du système est tel que l'on n'accède même pas au démarrage, passer par le mode de démarrage sans échec.

  • Au tout-début du démarrage, après le BIOS et avant le lancement Windows, cliquer sur la touche F8 et la maintenir enfoncée jusqu'à voir une fenêtre avec fond noir.
  • Choisir l'option Mode sans échec.

L'ordinateur, s'il n'est pas complètement en panne, démarre avec beaucoup moins de fonctions, ce qui lui donne toute chance de démarrer. On peut alors accéder à la fonction Restauration.

Mot de passe perdu en Seven

Méthode LiveCD

  • Démarrer en LiveCD Linux
  • Monter et ouvrir la partition Seven
  • Aller sur Windows/System32
  • Renommer le fichier utilman.exe en utilman.exe.bak
  • Copier le fichier cmd.exe en utilman.exe
  • Redémarrer
  • Au login, cliquer ToucheWindows+U
  • Une fenêtre type console s'ouvre avec C:\Windows\System32>
  • Entrer les commandes suivantes
net user <login> /add
net user <login> <mot_passe>
net localgroup administrators <login> /add
  • Redémarrer
  • A l’écran du choix d’ouverture de session, le nouveau compte administrateur est maintenant disponible. Cliquer dessus pour ouvrir la session.
  • Ouvrir ensuite Panneau de configuration/Comptes Utilisateurs et recréer le mot de passe.

Arrêter Eight

Heureusement, il est possible de créer un raccourci sur le nouvel écran d'accueil de Windows 8 pour arrêter le PC en un clic. Softonic détaille aujourd'hui la marche à suivre pour ne plus batailler avant d'éteindre votre nouvel ordinateur.

1. Rendez-vous sur le Bureau traditionnel de la tablette, hybride ou PC Windows 8.

2. Effectuer un clic droit sur le Bureau puis sélectionnez Nouveau > Raccourci. Une boîte de dialogue apparaît alors.

3. Copier-coller ou taper cette ligne de commande dans la boîte de texte (la ligne de commande pour éteindre le PC)

shutdown /s /t 0

4. Renommer le raccourci comme bon vous semble.

5. De retour sur le Bureau, clic droit sur le raccourci, puis sélectionner Propriétés.

6. Rendez-vous dans l'onglet Raccourci, puis appuyez sur Changer d'icône.

7. Windows vous informe que votre raccourci n'a pas encore d'image attribuée. Cliquez sur OK.

Réinitialisation Windows

Réinitialiser le mot de passe Windows

On peut le réinitialiser à partir d'Ubuntu en suivant la documentation http://doc.ubuntu-fr.org/tutoriel/chntpw

Effacement accidentel - Récupération de données

On dit toujours de faire des sauvegardes avant de toucher à des partitions. C'est en effet la sagesse. Non pas que les logiciels ne soient pas fiables, mais on a vite fait d'aller trop vite et de formater une mauvaise partition.

Comme on n'a pas toujours les moyens de faire les sauvegardes, il faut procéder calmement et bien vérifier et contre-vérifier avant de formater au cours d'une installation ou de changement dans les partitions.

En cas d'effacement:

  • ne plus toucher à la partition, ne plus rien y enregistrer,
  • télécharger un outil adapté.

Consulter http://www.clubic.com/article-79378-3-recuperer-donnees-perdues-logiciels-formatage.html

Effacement par suppression

Divers outils gratuits sont disponibles:

  • NTFS Undelete,
  • PC Inspector File Recovery,
  • Recuva,
  • Restoration,
  • SoftPerfect File Recovery.

Effacement par formatage

Le cas est plus difficile et nécessite une application comme GetDataBack, utilitaire Windows efficace. La page Web est à l'adresse http://www.runtime.org/french/index.html.

GetDataBack explore le disque sélectionné et retrouve les fichiers qui n'ont pas été écrasés par récriture. Définir un emplacement pour stockage des données récupérées. Il est naturellement interdit d'utiliser la partition qui pose problème pour cet enregistrement.

Pandora Recovery

Pandora Recovery permet de retrouver des fichiers supprimés y compris ceux qui sont déjà passés par la corbeille.

Téléchargement sur http://www.01net.com/telecharger/windows/Utilitaire/gestion_de_fichier/fiches/44805.html

Restauration après attaque

MBR effacé, NTLDR manque

Le Master Boot Record ou MBR est le nom donné au premier secteur adressable d'un disque dur dans le cadre d'un partitionnement Intel. Le MBR contient la table des partitions du disque dur. Il contient également une routine d'amorçage dont le but est de charger le système d'exploitation (ou le boot loader/chargeur d'amorçage s'il existe) présent sur la partition active.

Sous Windows XP, la commande à utiliser pour restaurer le MBR est fixmbr. Elle est accessible depuis la console de récupération. a:>fdisk /mbr

Cette commande sert UNIQUEMENT à restaurer le programme situé dans le Master Boot Record du disque de démarrage (et lui seul, défini dans la configuration du BIOS). Ce programme de 442 octets, situé au début de ce secteur, avant la table de partition, sert à déterminer la partition active à partir de cette table et à charger le secteur de boot de cette partition.

En particulier, fdisk /mbr ne RESTAURE PAS la table de partition ! (comme une rumeur tenace, mais totalement infondée, le laisse croire).

De même, fdisk /mbr ne peut pas supprimer le multiboot de NT/W2K/XP.

En effet, ce multiboot est géré par NTLDR, dans la partition de NT, et non pas au niveau du MBR. Pour le supprimer, il faut modifier le secteur de boot de la partition en question.

On utilisera fdisk /mbr uniquement dans les cas suivants :

  • désinfection du MBR après une attaque virale. En effet, certains virus très dangereux se logent à la place de ce programme, si bien qu'ils peuvent prendre le contrôle de l'ordinateur avant même qu'un système d'exploitation ne soit lancé (et à fortiori qu'un anti-virus soit actif). Il ne faudra évidemment exécuter cette commande qu'à partir d'une disquette système DOS garantie saine.
  • suppression d'un outil de multiboot, tel que System Commander ou LILO, dont une partie s'installe dans le MBR, à la place du programme standard.

Nota Sur une partition en bon état avec XP installé, on voit sur Ubuntu les fichiers NTDETECT.COM et ntldr.

Voir http://www.thesiteoueb.net/modules/wffaq/article.php?t=122

http://www.thesiteoueb.net/modules/wffaq/article.php?t=117

http://www.pcloisirs.eu/ntldr_manquant.htm

http://support.microsoft.com/kb/927392

Disque de réparation système sous Seven

En cas de problème, Windows a prévu un outil de réparation système qui sera bien utile si l'ordinateur ne démarre plus puisque le CD se lance de façon autonome au démarrage du PC… Pour voir comment créer ce disque de réparation système avec Windows 7, aller sur http://www.zebulon.fr/astuces/248-creer-un-disque-de-reparation-systeme-sous-windows-7.html

Suppression Ubuntu en double boot

  • En Windows, supprimer les partitions Linux
  • Passer en ligne de commandes Windows,
    • lancer fixmbr
    • lancer fixboot.

Installation XP

  • Si, au lieu de démarrer l'installation, un écran bleu apparait, il se peut que ce soit un problème de disque SATA qui n'est pas reconnu. Il faut alors aller dans le BIOS et chercher le contrôleur SATA, choisir l'option IDE.
  • Si c'est un problème de partition, il y a un remède, c'est recréer une table de partitions avec Gparted/Menu Périphérique. Mais, cette action efface complètement le disque.

Drivers Windows

  • Il n'y a rien de pire que de rechercher à installer un driver dont on ne connaît en général même pas le nom, heureusement, il y a le site touslesdrivers.com. On y trouve en particulier un outil de recherche des drivers manquants et de mises à jour http://www.touslesdrivers.com/index.php?v_page=29. Il suffit de cliquer sur Lancer la détection et tous les drivers absents apparaissent avec le lien pour les obtenir. Un utilitaire est à télécharger auparavant setup_3.1.2.0.exe, directement proposé.
  • Ceci suppose que le driver-réseau est déjà installé pour pouvoir aller sur Internet. Si ce n'est pas le cas, démarrer sur un LiveCD Ubuntu. Trois choses à entrepredre ensuite:
    • retrouver le nom du driver correspondant au chipset Ethernet par la commande
      lspci | grep Ethernet
    • rechercher le driver à partir de Google ou touslesdrivers.com ou… et télécharger le driverXP
    • le placer sur une partition ou un support accessible à Windows pour pouvoir l'installer sur XP.

Trucs et astuces Windows

Le lien suivant http://www.trucs-et-astuces-windows.com/disquette_boot/disquette_boot.html peut aider à régler certains problèmes sous Windows.

Microsoft vient de répondre à une très vieille problématique : le téléchargement légitime d'une ISO pour réinstaller son système est maintenant possible. Mais seulement pour Windows 7:

http://www.microsoft.com/en-us/software-recovery

Outils de dépannage

  • UltimateBootCD for Windows 3.22, éxécute Windows en mode LiveCD. Les outils disponibles comportent: récupération de données,backup, clonage, partitionnement, vérification, ainsi que de nombreuses autres fonctions.

Téléchargement sur www.ubcd4winn.com

  • UltimateBootCD 4.1.1, interface type DOS plus dépouillé. Permet de tester la configuration matérielle, de récupérer des données, de réparer des problèmes de boot, inclut outils d'analyse…

Téléchargement sur www.ultimatebootcd.com

Surveillance

Lorsqu'on a un doute sur l'éventuelle présence d'un spyware sur un PC, sur le niveau de confidentialité d'un logiciel, ou lorsque l'on cherche à comprendre pourquoi un logiciel de communication via Internet ne fonctionne pas, on peut avoir besoin d'analyser précisément les paquets de données échangés entre un ordinateur et le réseau. Pour cela, il existe un outil: SmartSNIFF.

Téléchargement sur http://www.01net.com/telecharger/windows/Utilitaire/reseau/fiches/35987.html

depannage_windows.txt · Dernière modification: 2017/08/20 19:01 par g.rnd@free.fr