Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Accueil

Menu Linux

Menu Windows

iPhone

Raspberry

I. Partie LINUX

  • Préliminaire

Introduction Linux

LiveCD Linux

  • Installation

LiveCD Ubuntu

Installation Ubuntu

Ubuntu Studio

Cubuntu

Ubuntu-Mate

Ubuntu sur Netbook

Installation sur support USB

Installation sur support USB

Installation sans CD-ROM

Installation Second Ubuntu

Réinstallation sur mono-partition

Installations, mises à jour

Réinstallation/Migration version Ubuntu

Conversion Desktop->Serveur

Applications Ubuntu

Documentation-Aides

  • Aller plus loin

Arborescence Ubuntu

Recherche Ubuntu

Edition Linux

Shell/Terminal/Super Utilisateur

Commandes Linux (1)

Commandes Linux (2)

Utilisateurs, groupes, droits

Imprimante/Scanner Linux

Compression-Archivage

Déplacer le /home

Fusion de deux /homes

Changement d'ordinateur

Bureau-Gnome

Environnement graphique

Imagemagick

Dokuwiki

Second Dokuwiki

  • Réseau

Connexion Linux

Réseau Linux

Paramétrage routeur

Répéteur Wifi

Analyse Réseau - Gestion parc

Partages Linux

Partage anonyme Samba

Exemple Partage Samba

Fichier partage Samba

Exemple Réseau NFS

Webmin

Usermin

Transferts Linux

Contrôle à distance

Contrôle à distance Linux

Authentification SSH

Ajaxplorer

Analyse Réseau - Gestion parc

Thunderbird sur un réseau

Inventaire informatique

Disque-Réseau

Serveur NAS DNS320

Disque USB

Serveur Linux

Serveur Ubuntu

Changement de serveur

Diffusion Multmedia

Serveur Proxy

Serveur de Proxy

Management serveur HP Proliant G6

OpenVPN

Sécurité Linux

Wake-on-LAN

Migration Linux Petite entreprise

Ubuntu One

  • Courrier

Courrier en Terminal

Hébergement comptes

  • Utiliser des applications Windows ou d'autres OS

Virtualisation (1): VirtualBox

Virtualisation (2): Proxmox

Wine: Applications Windows sous Linux

  • Téléphonie VOIP

Asterisk, TrixBox

Elastix

Routeur double Wan

  • Maintenance, dépannage

Sauvegarde

Sauvegarde Linux(1): Backup-Manager

Sauvegarde Linux(2)

Sauvegarde Partitions

Sauvegarde Nuage

Synchronisation Linux

Automatisation tâches cron

Rsyncd

Dépannage Ubuntu

Antivirus Linux

Spam & Publicité

Grub

Grub2

Grub-rescue

Partitions Linux

Fichier fstab

LVM

RAID

Installation RAID1

Installation RAID sur installation Ubuntu

Récupération de fichiers, partitions

  • BDD

BDD Linux

Access/MySQL

Talend Open Studio

II. Partie commune

Présentation

  • Internet/Réseau

Navigation Internet

Thunderbird (1)

Thunderbird (2)

Thunderbird (3)

Courrier GMail

Jabber

Fonctions Freebox

  • Création de site/blog

Joomla

Blog: Dotclear

Dreamweaver

  • Bureautique

OpenOffice/LibreOffice

  • Graphisme

Picasa

  • Photo

Photo: Théorie

Photo: Pratique

Diaporama, site photos

Retouche: Gimp

  • Gravure

Gravure CD

  • Vidéo

YouTube

  • BDD

BDD Linux

Access/MySQL

Gestion Bibliothèque/Archives

Généalogie

Redmine

III. Partie WINDOWS

  • Préliminaire

Logiciels Windows

Utilitaires Windows

Commandes DOS

  • Internet

Connexion Internet

Export OutlookExpress

Changement d'ordinateur

Agenda

Exploration/Dépannage Internet

  • Réseau

Partage Connexion

Partage Fichiers

Partage Imprimante

Transfert Fichiers

Transfert Windows

Analyse Réseau Windows

  • Dépannage

Prévention-dépannage Windows

  • Divers

Anti-virus

Installation périphérique Windows

Partitions Windows

Organisation disque dur

Sauvegarde-Synchronisation Windows

Putty

Contrôle à distance

BDD Windows

IV. Divers

Liseuse Kindle

controle-a-distance

Contrôle à distance Windows

Cette fonctionnalité est hyper-puissante et fonctionne sur tous les systèmes Windows, Linux et Mac.

Ce chapitre a été découpé en deux parties Windows et Linux qui se complètent. Cette page est spécifique du côté Windows. Consulter donc également la page Contrôle à distance Linux

Palette d'outils

Pour intervenir sur un ordinateur, piloter un ordinateur à distance, plusieurs solutions sont utilisables selon les plateformes locales et distantes:

  • Administration à distance de Windows qui offre l'inconvénient de couper l'affichage à l'utilisateur distant,
  • Messenger Voir Démarrer Assistance à distance,
  • VNC (Virtual Network Computing) logiciel libre multi-plateforme et trans-plateforme . Ne semble pas encore adapté pour un PC distant en Vista. Pour Ubuntu, consulter http://doc.ubuntu-fr.org/vnc
  • UltraVNC, variante de VNC, réputée rapide,
  • PcHelpWare sur http://www.pchelpware.fr/. Aucune configuration du modem-routeur/pare-feu n'est nécessaire pour accéder à un PC distant,
  • LogMeIn, solution proche de PcHelpWare,
  • TeamViewer, outil de contrôle à distance avec protection par clé de chiffrement. Voir plus bas. Existe aussi en Linux, voir Teamviewer Linux
  • TightVNC, multi-plateforme, voir également Contrôle à distance Linux
  • DameWare shareware compatible Vista avec l'outil MiniRemoteControl,
  • Vinagre, client VNC sur Ubuntu qui permet la prise de contrôle à distance facilement (a été incorporé avec la version 8.04), voir Contrôle à distance Linux
  • Synergy à étudier
  • KontrolPack, libre, plus limité (lignes de commande DOS ou Linux). Vient d'apparaître sur Télécharger.com
  • NX Client pour Windows
  • PuTTY vers un PC Linux local ou distant (nécessite une redirection à distance). Se reporter sur la page putty
  • Cygwin rend possible de partager le même presse-papier et d'avoir à disposition son bureau GNOME.

Seven

UltraVNC

Installation-Démarrage

- Il faut installer le logiciel sur les deux PC.

  • Sur le PC auquel on veut se connecter, il faut aller dans Démarrer/Tous les programmes/UltraVNC/UltraVNC Server puis, dans la fenêtre qui s'ouvre, repérer dans le cadre "Authentication" le "VNC Password" et en saisir un. Pour un transfert de fichier, vérifier que, dans le cadre "File Transfer", la case "Enable" est cochée. Et faire OK.

Enfin, pour avoir l'adresse IP de ce PC, il y a de nombreuses méthodes, mais la plus simple est de placer la souris sur l'icône de l'UltraVNC server, en bas à droite de son écran dans la barre Windows, à côté de l'horloge : une bulle d'information avec l'adresse IP apparaît.

  • Sur le PC à partir duquel on se connecte, il faut aller dans Démarrer→Tous les programmes→UltraVNCUltraVNC Viewer. Là, l'outil demande de taper l'adresse IP de l'ordinateur distant auquel on veut se connecter.

S'il parvient à se connecter, il demande de taper le mot de passe qui a été defini sur l'autre ordinateur (le "Server" )

On voit ici un bureau Windows avec une fenêtre de poste distant Windows, mais l'accès à un poste Linux ne pose pas plus de difficulté.

Utilisation

A partir du "Viewer", le transfert de fichiers se fait par le 4ème bouton en partant de la droite dans la barre de tâches, en haut de la fenêtre du Viewer (bouton classique avec 2 flèches en sens opposé symbolisant le transfert de fichiers).

Avis d'un utilisateur: les quelques avis négatifs sur Real VNC (LE VNC de référence), ainsi que la fonction de transfert de fichier d'UltraVNC m'ont fait choisir UltraVNC : je ne le regrette pas.

Utilisation à distance

Par défaut, UltraVNC fonctionne avec le port 5900, il faut donc rediriger ce port sur la Box et/ou routeur distants. On peut changer ces ports dans la fenêtre de configuration.

Documentation

TightVNC

TightVNC existe en deux versions pour deux besoins inverses:

  • Server à installer et lancer sur le poste distant (dont on veut prendre le contrôle),
  • Viewer qui permet de prendre le contrôle.

L'installation est ultra simple. Il suffit de lancer l'exécutable TightVNC129.exe. Ne pas oublier de cocher les cases "Installer comme service" (pour éviter de demander le démarrage du serveur au poste distant) et "Démarrer le service". Une boîte de dialogue propose d'entrer un mot de passe pour seulement voir l'écran et un second pour prendre le contrôle à distance en plus d'autres paramètres (à laisser par défaut: mode de compression, …)

S'il y a un Firewall, cas de Win XP SP2, il faut laisser passer les ports 5800 pour prise de contrôle via HTTP et le port 5900 pour VNC Viewer ou bien autoriser le programme WinVNC dans les options d'exceptions.

A celà, ajouter ou modifier quelques clefs de registre pour empêcher l'utilisateur d'arrêter VNC ou de modifier les paramètres.

Il est même possible d'utiliser VNC via un tunel SSH pour la prise de contrôle sécurisée depuis l'extérieur du réseau local.

Pour prendre le contrôle, lancer VNCViewer, introduire le nom ou l'adresse IP de la machine à visualiser.

Il n'est pas nécessaire d'ajouter un numéro d'écran. Ex: 192.168.15.103 suffit. 192.168.15.103:y est vraiment utile si on veut voir le bureau virtuel y d'une machine Linux par exemple. Et hop, le mot de passe est demandé. Une fois celui-ci introduit, l'écran distant s'affiche et on travaille sur la machine distante.

On voit ici un bureau Windows avec

  • le fond d'écran, une fenêtre Firefox,
  • une fenêtre VNC d'un poste distant Ubuntu avec deux fenêtres Nautilus et une fenêtre Firefox montrant un graphe Smokeping d'un serveur.

Voir également Contrôle à distance Linux

Avis d'un utilisateur TightVNC:

J'utilise TightVNC 1.2.9 pour contrôler un peu moins de 500 postes sur un réseau local (Win 9x, Win NT, Win 2000, Win XP, Solaris, Linux et Mac OS 8, 9 et X).

LogMeIn

Une solution simple est d'avoir recours à LogMeIn (version Windows ou Mac). Le principe est d'utiliser l'application spécifique gratuite, à télécharger sur https://secure.logmein.com/dmcq/103/home.asp?originid=2964&utpk=logmein&destination=/dmcq/103/home.asp&lang=fr.

LogMeIn doit être installé (grâce au fichier logmein.msi) à la fois sur le poste local et sur les postes-cibles. A l'installation, Logmein propose d'installer un plug-in pour Firefox. Il faut ensuite ajouter les différents ordinateurs sur l'interface du site. On accède ensuite aux postes distants en passant par le site logmein.fr après entrée de l'identifiant et du mot de passe LogMeIn ainsi que les codes d'entrée du poste distant.. La connexion VNC est sécurisée.

Hamachi

Hamachi permet de créer des réseaux privés grâce au peer-to-peer. Ainsi, via Internet, on peut partager ses fichiers, commander un autre ordinateur connecté, lancer des impressions, etc. De plus, les applications fonctionnant d'ordinaire pour des réseaux locaux, peuvent être utilisées avec Hamachi. Les communications sont sécurisées et cryptées par des algorithmes et des protocoles spécifiques, ainsi que par l'utilisation d'un mot de passe.

Une version existe également en console pour Linux (téléchargement sur https://secure.logmein.com/products/hamachi/list.asp)

L'avantage principal d'Hamachi est qu'il ne nécessite aucune configuration particulière, restant ainsi accessible à chacun, le tout dans une interface claire et très dépouillée.

Les fonctionnalités de Hamachi sont données sur https://secure.logmein.com/products/hamachi/advantages.asp.

Les fonctions des 5 boutons sont les suivantes:

  • en haut:
    • minimiser
    • quitter
  • en bas:
    • connecter
    • créer ou joindre des réseaux
    • préférences

Documentation sur https://secure.logmein.com/products/hamachi/Hamachi_Getting_Started_Guide.pdf.

Tutoriel sur http://www.kookyoo.net/dossier/Informatique/jouer-en-vpn-hamachi-tutoriel-guide-lan-00000010

TeamViewer

TeamViewer est un outil de prise de contrôle à distance d'un ordinateur (Mac, PC ou Linux) via Internet. Il permet en particulier de prendre la main, accéder aux documents, transférer des fichiers. L'application ne nécessite pas d'installation, ni de désactivation des firewalls ni redirection de ports sur les Box ou routeurs.

Se reporter sur Teamviewer

Téléchargement sur http://www.teamviewer.com/fr/index.aspx

Installation

Au démarrage, TeamViewer propose, soit d'installer, soit de démarrer sans installation. Puis, installation standard ou démarrage systématique avec Windows (en service). Choisir ensuite VPN pour la sécurité. Choisir ensuite entre Accès intégral (recommandé) donnant accès général au PC lorsqu'il est connecté et Confirmez tous nécessitant confirmation pour chaque action.

Démarrage

La première fenêtre propose:

  • soit d'attendre une session, communiquer les ID au partenaire,
  • soit de créer une session en entrant l'ID du partenaire. Plusieurs fonctions à choisir:
  • Assistance à distance,
  • Présentation,
  • Transfert de fichier avec double fenêtre,
  • VPN.

En cliquant, sur la flèche Liste des partenaires en bas, un autre volet apparaît.

Les différents réglages de TeamViewer se font par le menu Paramètres/Options, on accède alors aux onglets suivants:

  • Général,
  • Contrôle à distance,
  • Présentation,
  • Sécurité,
  • Liste des partenaires,
  • Invitation personnalisée (email préformaté),
  • Etendu.

NTRconnect

Limitation: permet de se connecter à un poste Linux, dans le sens Windows vers Linux seulement.

Administration réseau

controle-a-distance.txt · Dernière modification: 2016/05/06 07:55 par g.rnd@free.fr